Le Château majestueux de Hautefort

C'est dans le Périgord vert que l'on trouve l'un des plus beaux châteaux de la région, le Château  de Hautefort.

Par son classicisme, Hautefort ressemble plus à un château de la Loire qu’aux châteaux forts de la région.
Edifié au XVIIe siècle, il remplace probablement une ancienne forteresse médiévale, elle-même construite à l’emplacement d’un camp romain.

 

Un peu d'Histoire...

Le premier propriétaire des lieux est Guy de Lastours aux environs de l’an mille. Gouffier de Lastours, un de ses descendants, est semble-t-il l’un des trente chevaliers qui entrèrent en 1099 dans Jérusalem aux côtés de Godefroy de Bouillon.

Au 12e siècle, par une alliance, la forteresse appartient à la famille de Born représentée par deux frères ennemis, Constantin et le célèbre troubadour Bertran de Born.

En 1183, Hautefort est assiégé et pris par Richard Cœur de Lion. Suite au décès de son ainé, le roi Henri II, ému par l’éloge funèbre du troubadour, rend finalement le château à Bertran de Born. 

Au au XVIIe siècle abandonnant progressivement son appareil défensif pour l’agrément d’une architecture classique, le château la forteresse se transforme progressivement en demeure de plaisance. Cet édifice meublé conserve une remarquable collection de mobilier des 17e et 18ème siècles.

Au 19è siècle, le Comte de Choulot dessine les jardins à la Française et crée le parc à l’Anglaise qui offrent des vues variées sur la campagne et les villages environnants. Les broderies de buis du jardin, élégamment disposées autour du château, contribuent à la renommée du domaine.

En 1968 un incendie a ravagé l'édifice, mais sa propriétaire la baronne Simone de Bastard décide de restaurer à nouveau son château. Emus par sa passion et sa détermination, tous se mobilisent pour l’aider et l’encourager, depuis les habitants du village jusqu’à des personnalités de l’époque, telles que Pierre de Lagarde ou André Malraux…
 

Le jardin à la française

Dès le 17ème siècle, il existait des jardins à la française à Hautefort.

Le domaine de Hautefort, c’est aujourd’hui plus de 3 hectares de parterres de buis ponctués de topiaires aux formes étonnantes, taillés entièrement à la main deux fois par an. Plus insolite, la pergola végétale s’étire en un long tunnel de verdure de près de 70m, où il fait bon se rafraîchir. L’immense espalier de magnolias surplombe le parterre des Hautefort, composé de 10 000 pieds de buis…

  

Le parc paysager

Il s’agit d’un parc à l’anglaise de 30 hectares créé par le paysagiste Choulot.

Propice à la détente et aux jeux, le parc offre des vues variées sur la campagne et les villages environnants, avec ses massifs fleuris, ses allées ombragées et ses arbres remarquables, comme le majestueux Cèdre du Liban.

 

Le potager

Outre la présence d’un potager ancien, en contre-bas et à l’extérieur du domaine, aujourd’hui transformé en pépinière du château, les jardiniers ont aménagé dans le parterre est qui jouxte l’édifice, un potager expérimental de plantes et de légumes anciens, issus de graines non hybridées, pour retrouver les saveurs d’antan…

Les semences sont en vente à la boutique. 

A voir aussi, au village un petit Musée de la Médecine avec la reconstitution d'un cabinet dentaire de l'époque. 
Eugène Leroy, poète et écrivain régionaliste périgourdin qui s’est fait connaître pour de nombreux romans dont surtout « Jacquou le Croquant »  est né au château de Hautefort. 

 

Château de Hautefort
Le Bourg
24390 Hautefort

Tél. : 05 53 50 51 23

contact@chateau-hautefort.com


www.chateau-hautefort.com

 


Pour aller plus loin...

LE CHATEAU DE HAUTEFORT - PERIGORD NOIR

Cliquez sur l'image

Le château de Hautefort

Cliquez sur l'image

Hautefort est l'un des plus prestigieux châteaux du Sud-Ouest. Au nord-est de la Dordogne, limitrophe de la Corrèze et de la Haute-Vienne, cet imposant édifice se trouve au coeur d'une magnifique région, à la charnière du Limousin et de l'Aquitaine. Il occupe une position dominante à l'emplacement d'un ancien camp romain. Cette ancienne forteresse mêle défenses médiévales et un corps de logis classique édifié de 1630 à 1670. Si les passionnés d'histoire sont séduits par la puissance architecturale de l'édifice, les amateurs de jardins admirent les jardins à la française qui se déploient tout autour du château, en surplomb du village, ainsi que le parc à l'anglaise, tous deux classés monuments historiques.

Dominique Audrerie est avocat au barreau de Paris et maître de conférences associé à l'université Montesquieu-Bordeaux IV. Il est l'auteur de livres et d'articles sur le droit et l'histoire, et a notamment publié aux Éditions Sud Ouest Connaître les châteaux du Périgord, Connaître le Périgord, Tout le Périgord, Visiter Puyguilhem, Visiter Bourdeilles, Visiter la cathédrale Saint-Front...
Château de Hautefort

Cliquez sur l'image

Beautiful Green Formal Garden Chateau de Hautefort

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

La Halle, entrée de la grotte

La grotte de Domme

placeDomme - Dordogne 
label Curiosités naturelles  
L'allée des charmes

Eyrignac et ses Jardins, merveilles de l'art toplaire

placeSalignac- Eyvigues - Dordogne 
label Curiosités naturelles Parcs de loisirs et Parcs animaliers  
Le Château de Commarque

Le Château de Commarque ressuscité

placeLes Eyzies-de-Tayac-Sireuil - Dordogne  
label Edifices remarquables Châteaux & Monuments  
Station service transformée en gîte

La « station-service » de Jean Prouvé, transformée en gîte...

placeAngoisse – Dordogne 
label Etonnant... non ? Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  

Découvrez les régions du Grand Sud