Le Musée Eugène Le Roy

Situé dans l’ancien hôpital Saint-Jean L’Evangéliste, le Musée Eugène Le Roy propose de découvrir le cabinet de travail de l’écrivain fidèlement reconstitué. 
Eugène Le Roy, poète et écrivain régionaliste périgourdin s’est fait connaître pour de nombreux romans dont surtout « Jacquou le Croquant ». 
Le cabinet reconstitué propose tous les meubles, dessins, papiers de famille, livres de sa bibliothèque… 
Des mannequins costumés selon les descriptions d’Eugène Le Roy et sur les conseil de Mme Valprémy, grande spécialiste du Périgord représentent les personnages principaux de sonoeuvre.

 

Eugène Le Roy

Eugène Le Roy, poète et écrivain régionaliste périgourdin s’est fait connaître pour de nombreux romans dont surtout « Jacquou le Croquant ».

Issu d’une famille modeste, il arrête ses études à 15 ans, pour s’engager dans l’armée, en 1855. Cassé de son grade de brigadier pour indiscipline, il démissionne au bout de cinq ans.
Reçu au concours des contributions directes, Eugène Le Roy devient alors aide-percepteur à Périgueux.

Le 14 juin 1877, à la grande indignation de la bonne société, le futur écrivain épouse civilement sa compagne Marie Peyronnet, dont il a déjà un fils de trois ans, reconnu lors de sa naissance en 1874.

Eugène Le Roy écrit dans les journaux locaux, « Le Réveil de la Dordogne » notamment, des articles républicains, laïcs ou anticléricaux. « Le moulin du Frau », sa première œuvre romanesque (1890) est une véritable leçon de radicalisme sous la troisième République.
De 1891 à 1901, Eugène Le Roy rédige un volumineux manuscrit de 1086 pages intitulé « Études critiques sur le christianisme ». Il entreprend en 1894 la rédaction de « Mademoiselle de la Ralphie" »qu'il achève en 1902.
En 1899, il publie « Jacquou le croquant », qui sera l’une de ses plus importantes œuvres.
Quelques années avant sa mort, en 1904, il refuse la légion d’honneur.

 

Musée d’Eugène Le Roy 
Place Bertrand-de-Born
24290 Montignac
Tél. : 05 53 51 72 00
www.ville-montignac.com
 


Pour aller plus loin...

Jacquou le croquant - Coffret 3 DVD

Cliquez sur l'image

Jacquou le Croquant by Le Roy

Cliquez sur l'image

La vie quotidienne en Périgord au temps de Jacquou le Croquant

Cliquez sur l'image

Jacquou le Croquant, le personnage du roman d'Eugène Le Roy, n'a jamais existé. Mais il vit aujourd'hui comme symbole des révoltes paysannes.
Au-delà de son rôle d'écrivain engagé, héritier de la Révolution, Eugène le Roy s'est attaché à peindre le Périgord rural du xixe siècle qui tarde à disparaître. Tandis que subsistent les traces d'une féodalité officiellement abolie et une religiosité encombrée de paganisme, métayers et fermiers souvent très pauvres s'acharnent à mettre en valeur de modestes lopins, cernés par les forêts que hantent les braconniers et les derniers loups. Le progrès technique est pourtant en marche et engendre maintes transformations : l'agriculture évolue grâce à des pionniers comme « le père Bugeaud » ; les bourgs, à l'étroit, éclatent en tout sens ; on assiste à une effervescence des idées avec Joseph Joubert, l'ami de Chateaubriand, ou Maine de Biran, le sous-préfet philosophe, précurseur de Bergson.
Gérard Fayolle, à travers l'oeuvre d'Eugène Le Roy, fait revivre ce Périgord disparu et dresse le tableau d'une société en pleine mutation où se côtoient les marques du passé et les premiers signes du progrès.
Jacquou le Croquant

Cliquez sur l'image

C'est un obscur fonctionnaire de Montignac, en Dordogne - Eugène Le Roy -, qui réalisera, vingt ans après la mort de Michelet, le voeu célèbre de l'historien d'écrire un livre populaire : un livre qui s'adresse au peuple, lui raconte son histoire, exprime sa révolte à l'égard des puissants qui l'oppriment et son inquiétude face à la disparition. du monde rural et des modes de vie traditionnels. Dans une oeuvre à la fois naïve et colorée, sombre et cruelle, Le Roy met la fiction au service de la mémoire collective. Il offre, en même temps qu'un document sur la vie rurale - symbole de toutes les souffrances paysannes dans le bas Périgord au début du XIXe siècle -, un roman d'aventures militant, dans lequel le discours sur la France de cette époque double en permanence le récit d'une révolte paysanne sous la Restauration; un conte auquel ne manquent ni les loups ni les sorcières, mais un conte politique, animé par la revendication de justice sociale et traversé par le souffle immense de l'épopée révolutionnaire.

À voir également dans le département

Monpazier

Monpazier, bastide authentique

placeMonpazier - Dordogne 
label Bastides, Villes & villages  

Yourtes, nids et pilotis

placeLanouaille - Dordogne 
label Etonnant... non ?  

«Le boucher» - Stéphane Audran – Claude Chabrol - Jean Yanne

placeTremolat - Dordogne  
label Films : lieux de tournage  

Le château de Biron, l'un des grands châteaux du Périgord

placeBiron – Dordogne 
label Châteaux & Monuments  

Découvrez les régions du Grand Sud