Le musée du corbillard et de l'attelage Yvan Quercy

Peut être faudrait-il donner la palme de l'originalité à ce musée du Tarn et Garonne ?
C'est dans les années 70 qu'Yvan Quercy commence sa collection.
Il achète pour 50 francs le corbillard hippomobile d'Alzonne dans le département de l'Aude. Le musée du corbillard était né ! Depuis cette date et pendant plus de trente ans, Yvan Quercy n'a cessé de récupérer tout ce dont  des maires voulaient se défaire.
Près d'une centaine de corbillards  sont ainsi installés dans les garages construits sur les coteaux de Minguet.
Le 5 décembre 2006, à son tour, Yvan Quercy s’est « endormi » dans son corbillard et c'est son épouse, Marie France et son fils, aussi prénommé Yvan qui ont pris la succession.
Le musée d'Yvan Quercy aligne  plus de 100 corbillards du XVIIe au XXe siècle ainsi que des charrettes, carrosses et autres matériels agricoles. 

Le musée est en fait consacré à tout ce qui s’attelait à un cheval au xixe siècle : charrettes, tonneaux et bétaillères et recèle quelques joyaux, comme ce char royal de 1750 dont la partie inférieure est d’époque.
Yvan Quercy aimait à se qualifier de philicorbolien.
En plus du musée on peut  faire une balade en calèche et déguster  les produits du terroir.

 

Musée du corbillard et de l'attelage Yvan Quercy
Cazes-Mondenard
Tél. : 05 63 95 84 02

 

 


Pour aller plus loin...

Histoire des plus beaux corbillards : Hippomobiles ou motorisés

Cliquez sur l'image

Tractés par des chevaux caparaçonnés, propulsés par des moteurs électriques ou thermiques de toutes les tailles, de toutes les classes, décorés de tentures et de toutes sortes d'ornements imaginables, les véhicules funéraires sont innombrables. Certains transportent les familles, d'autres ont des usages mixtes et ne transportent pas toujours de corps. Au fil de cette chronologie illustrée de plus de quatre cents documents totalement inédits, des modèles hippomobiles dominants jusqu'au début du vingtième siècle précèdent les corbillards électriques, puis à essence, jusqu'aux années 1980. Renault, Peugeot, Citroën et autres marques françaises disparues laisseront toutefois quelques chefs-d'oeuvre avec des carrossiers tels que Frappa, Currus, Ducarme, Fontaine, Georjon, Faurax, Arnault et tant d'autres. En Europe, aussi bien sur base d'Austin, Ford, Fiat, Skoda, Hispano Suiza, Rolls-Royce, Volkswagen ou Mercedes de nombreux carrossiers imposeront des styles funéraires très différents. Dans cet ouvrage "carved panel" d'avant guerre, apparaîtront les limousines, les landaus, les flower-car, réalisés, entre autres, sur Buick, Chrysler, Packard, Studebaker et, bien sûr, sur Cadillac !

À voir également dans le département

Caylus, cité médiévale

placeCaylus – Tarn-&-Garonne 
label Archéologie et vieilles pierres  

L'école Pierre Perret

placeCastelsarrasin - Tarn et Garonne 
label Gens d'ici  
Le Musée Ingres-Bourdelle

Le musée Ingres-Bourdelle en hommage aux enfants de Montauban, Ingres et Bourdelle

placeMontauban – Tarn-&-Garonne 
label Musées & Collections  
Le château de Varen

Remettre le château de Varen au centre du village

placeVaren – Tarn-et-Garonne 
label Châteaux & Monuments Bastides, Villes & villages  

Découvrez les régions du Grand Sud