Le Musée des Rois d’Araucanie et de Patagonie

Anciennement situé à la Chèze, commune de Chourgnac, dans la maison natale d’Orélie-Antoine de Tounens, 1er Roi d’Araucanie et de Patagonie, le Musée des Rois d’Araucanie et de Patagonie est aujourd'hui pris en charge par la mairie de Tourtoirac après avoir été régi encore très récemment par le Prince Philippe d’Araucanie.  
Ce Musée, mentionné dans le répertoire des places historiques française abrite des pièces et documents relatifs au Royaume d’Araucanie et de Patagonie et au peuple Mapuche. 
Antoine de Tounens, fils de paysan périgourdin, avoué périgourdin né en 1825 à Chourgnac d'Ans s’est embarqué en Patagonie et s’est proclamé Roi en 1860, sous le nom d’Orélie-Antoine 1er.  
Soutenu par les Indiens Mapuche, peuple d’origine précolombienne qui voient en lui un espoir d’autonomie et le proclament roi d’Araucanie et de Patagonie.

Il sera pourtant expulsé par la police chilienne en 1862 et échouera par deux fois dans ses tentatives de reconquête.  
Il est enseveli à Tourtoirac, à quelques kms de La Chèze. 

Héritier en titre, le prince Philippe Boiry d’Araucanie a constitué une collection qui nous conte cette aventure hors du commun à deux pas de la maison où ce roi téméraire vécut ses dernières années.

 

Musée des Rois d’Araucanie et de Patagonie 
Parc de l'Abbaye
24390 Tourtoirac
Tél. : 05 53 51 12 17
http://www.araucanie.com 

 

 


Pour aller plus loin...

Orllie-Antoine Ier, roi d'Araucanie et de Patagonie, son avènement au trône, et sa captivité au Chili, relation écrite par lui-même

Cliquez sur l'image

Le rêve du sorcier : Antoine de Tounens, roi d'Araucanie et de Patagonie Tome 2

Cliquez sur l'image

Voici la suite attendue de l'incroyable histoire du roi d'Araucanie-Patagonie ; Nous sommes en fin d'année 1869 au Chili tout au sud de l'Amérique du Sud. Le colonel Cornelio Saavedra chargé par un vote du congrès du Gouvernement Chilien de conquérir un territoire indépendant depuis la nuit des temps, l'Araucanie des Améridiens Mapuche, avait jusqu'ici brillamment rempli sa mission...
Moi, Antoine de Tounens, roi de Patagonie

Cliquez sur l'image

Sur une modeste tombe d'un petit cimetière du Périgord, on peut lire cette épitaphe : Ci-gît Orelie-Antoine Ier, roi de Patagonie, décédé le 18 septembre 1878. La plus étrange épopée qui se puisse concevoir... Durant les vingt-huit années du règne d'Orélie-Antoine, le rêve et la réalité se confondent aux bornes extrêmes du monde, là-bas, en Patagonie, au détroit de Magellan. Qui est Antoine de Tounens, roi de Patagonie, conquérant solitaire, obscur avoué périgourdin embarqué sur les flottes de la démesure, son pavillon bleu, blanc, vert claquant aux vents du cap Horn ? Un fou ? Un naïf ? Un mythomane ? Ou plus simplement un homme digne de ce nom, porteur d'un grand destin qu'il poursuivra toute sa vie en dépit des échecs, des trahisons, des sarcasmes qui peupleront son existence...
Le rêve du sorcier : Antoine de Tounens, roi d'Araucanie et de Patagonie Tome 1

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

Le château de Saint-Germain

Le château de Saint-Germain Du « Jugement de Dieu » à la fille de d’Artagnan

place Monpazier - Dordogne 
label Films : lieux de tournage Châteaux & Monuments  

Il n'est pas interdit d'interdire...

placeManzac - Dordogne  
label Etonnant... non ?  

Le Musée Roland Dumas

placeSaint-Laurent-sur-Manoire - Dordogne 
label Etonnant... non ?  

L'Oustal du Périgord, Musée d’arts et de traditions populaires

placeDomme – Dordogne 
label Musées & Collections  

Découvrez les régions du Grand Sud