Le Fort de Brégançon, résidence présidentielle

François Hollande y avait séjourné une fois et n'y était plus revenu.
Le Président Macron y vient pour la première fois au mois de mai 2018.
Situé sur la commune de Bormes-les-Mimosas, le Fort de Brégançon se dresse sur un piton rocheux de 35 mètres d'altitude qui fut, pendant de longs siècles, séparé de quelques brasses de la côte méditerranéenne.

Cet îlot fut sans doute très tôt occupé pour sa situation géographique qui permettait de surveiller les rades de Hyères et de Toulon.
Une forteresse existe sur l'îlot de Brégançon depuis l'installation des Ligures en Provence (118 avant Jésus-Christ).
Au XIe siècle, le château de Brégançon et son territoire appartenaient aux vicomtes de Marseille.
Le domaine connut des fortunes diverses, mais une garnison fut maintenue au Fort, séparé du domaine à partir de 1786.
Bonaparte s'intéressa au fort peu après la reprise de Toulon, où il s'arrêta.  
Après la guerre de 1870, le ministère de la Guerre fit entreprendre des travaux afin que le fort puisse recevoir des pièces d'artillerie modernes et un magasin à poudre, sans toucher à l'aspect extérieur de la forteresse.
Pendant la Première guerre mondiale, le fort fut occupé par une petite garnison, puis déclassé en 1919.
Par arrêté du 5 janvier 1968, le Fort fut affecté à titre définitif au ministère des Affaires culturelles pour servir de résidence officielle.
Pierre-Jean Guth, architecte de la Marine nationale, grand prix de Rome, transforma le Fort en une résidence agréable tout en respectant ce qui restait de la vieille forteresse.

 

Le temps des Présidents...
Le Général de Gaulle n'y passera qu'une seule nuit
Le Président Georges Pompidou et son épouse y séjournèrent à plusieurs reprises, en août 1969 et durant les étés 1970 et 1971 notamment.
Le Président Valéry Giscard d'Estaing se rendait régulièrement à Brégançon avec son épouse : il y passait une semaine pendant l'été, deux jours à la Pentecôte et un week-end l'hiver.
Le 26 février 1978, il y donna une interview télévisée à l'approche des élections législatives. 

Le chancelier allemand Helmut Kohl fut reçu à Brégançon par le Président François Mitterrand le 24 août 1985. 

Le Président Jacques Chirac et son épouse se rendaient régulièrement à Brégançon, durant l'été et lors des vacances de Pâques.
Le Président Nicolas Sarkozy et son épouse s'y rendaient également pendant l'été ne dérogera pas à la tradition.

Emmanuel Macron non plus, souhaitant y implanter une piscine et y recevoir des hôtes illustres.
Le Fort ne se visite pas, hormis lors des Journées du Patrimoine.

(Documentation : Présidence de la République)

 

Fort de Grégançon 

Av. Guy Tezenas,

83230 Bormes-les-Mimosas

 

 


Pour aller plus loin...

Le Fort de Brégançon

Cliquez sur l'image

Un voyage passionnant au coeur du fort de Brégançon, célèbre résidence d'été des présidents de la Ve République, entre grande et petites histoires. Quels mystères protègent les murs plusieurs fois centenaires de Brégançon, cette majestueuse forteresse militaire juchée sur un piton rocheux surplombant la Méditerranée, devenue résidence présidentielle en 1968 ? Grâce à de nombreux témoignages d'anciens chefs de l'État et de leurs proches, Guillaume Daret nous fait découvrir le patrimoine et les secrets de ce site unique. Où l'on apprend pourquoi il faut passer par le Luxembourg pour y accéder ; que le Général n'y resta qu'une nuit à se faire dévorer par les moustiques ; que Georges Pompidou et Valéry Giscard d'Estaing adorèrent y séjourner ; que François Mitterrand y reçut François Léotard en pyjama ; que Jacques Chirac y fut surpris par des paparazzi en tenue légère ; que Nicolas Sarkozy permit d'y régler une crise internationale ; que François Hollande fut le premier à l'ouvrir au public ; et qu'Emmanuel Macron a décidé de s'inscrire pleinement dans cette tradition présidentielle ! Anecdotes réjouissantes, moments d'intimité en famille, mais aussi tête-à-tête entre dirigeants de la planète et visites de ministres restées dans les mémoires : de Charles de Gaulle à Emmanuel Macron, revivez l'histoire des cinquante dernières années de ce lieu d'exception de la République qu'est le fort de Brégançon.
Petite histoire du Fort et de la Seigneurie de Brégançon du XIe au XXe siècle

Cliquez sur l'image

Brégançon est un îlot situé sur la côte de Provence, dans le département du Var, en rade d'Hyères, gros rocher tout rond, coupé à pic de tous les côtés qui, pendant de longs siècles, com­plètement séparé de la côte se trouve aujourd'hui relié à la terre ferme par une jetée d'environ cent cinquante mètres. Au sommet de ce rocher est construit le fort. « Brégançon » est à la fois le nom de l'îlot, du fort et celui d un quartier situé sur le continent rattaché administrativement à la commune de Bormes (Var). Depuis l'Antiquité, le lieu a été fortifié ; il devient une seigneurie dépendant des vicomtes de Marseille puis de la Commune de Marseille avant d être rachetée par le Comte de Provence, Charles d'Anjou. Le château de Brégançon voit y séjourner la fameuse reine Jeanne, comtesse de Provence. Lors de l ='annexion de la Provence à la Couronne de France, Brégançon devient une forteresse royale. Réaménagée sous Richelieu qui lui donne son aspect extérieur actuel, il verra le séjour du jeune Bonaparte après la reprise de Toulon aux Anglais. Devenue propriété de l'Etat, le fort sera déclassé en 1919 et sera loué à des particuliers jusqu'en 1963 avant que le général De Gaulle ne le décrète résidence d'été des Présidents de la République en 1968. Le présent ouvrage, couronné par l'Académie du Var, édité initialement en 1927, nous fait décou­vrir la vie mouvementée que connurent le fort, la seigneurie et leurs divers proprié­taires, au fil des quasi dix siècles de son exis­tence.
Le Fort de Brégançon. Histoire, secrets et coulisses des vacances présidentielles

Cliquez sur l'image

Quels mystères protègent les murs plusieurs fois centenaires de Brégançon, cette majestueuse forteresse militaire juchée sur un piton rocheux surplombant la Méditerranée, devenue résidence présidentielle en 1968 ? Grâce à de nombreux témoignages d’anciens chefs de l’État et de leurs proches, Guillaume Daret nous fait découvrir le patrimoine et les secrets de ce site unique. Où l’on apprend pourquoi il faut passer par le Luxembourg pour y accéder ; que le Général n’y resta qu’une nuit à se faire dévorer par les moustiques ; que Georges Pompidou et Valéry Giscard d’Estaing adorèrent y séjourner ; que François Mitterrand y reçut François Léotard en pyjama ; que Jacques Chirac y fut surpris par des paparazzi en tenue légère ; que Nicolas Sarkozy permit d’y régler une crise internationale ; que François Hollande fut le premier à l’ouvrir au public ; et qu’Emmanuel Macron a décidé de s’inscrire pleinement dans cette tradition présidentielle !

Anecdotes réjouissantes, moments d’intimité en famille, mais aussi tête-à-tête entre dirigeants de la planète et visites de ministres restées dans les mémoires : de Charles de Gaulle à Emmanuel Macron, revivez l’histoire des cinquante dernières années de ce lieu d’exception de la République qu’est le fort de Brégançon.

À voir également dans le département

Le Musée du Coq

La demeure Sellier, « Musée du Coq »

placeCogolin – Var 
label Edifices remarquables Légendes, histoires & Trésors Musées & Collections  
Le Festival de Tragos

Le Festival de Tragos, le festival de théâtre de plein air le plus ancien d’Europe

placeCavalaire-sur-Mer - Var 
label Records : Les + et les - Fêtes & festivals, confréries  
Le château de Pontevès

Le plus haut village du Var

placeBargème - Var 
label Records : Les + et les -  
Christophe Bacquié

Christophe Bacquié chef de l'année

placeLe Castellet - Var  
label Hôtels, restaurants, bars  

Découvrez les régions du Grand Sud