Les Trois Tours de Marvejols

Cité historique et de caractère, capitale du Gévaudan sous Henri IV, Marvejols offre un patrimoine très riche. Dans ses étroites ruelles, en passant par la maison du tourisme c'est toute l'histoire de la ville royale de Philippe IV le Bel qui s'offre à vous.

Il faut en effet voir lors de votre visite le cœur de Ville piétonnier, les portes de la Ville du XVII' siècle, la statue de la Bête du Gévaudan et celle d’Henri IV, la Collégiale Notre Dame de la Carce, les Hôtels particuliers…

A proximité, il faut pas manquer le Château de la Beaume, Versailles Lozérien XVII' et XVIII' siècle, le Parc à Loups du Gévaudan, 4 hectares, où vivent plus de 100 loups en semi-liberté, la Vallée de l'Enfer, le Truc du Midi, celui de Grèzes et le Roc de Peyre.

 

Un peu d’Histoire…

En 1307, Marvejols est choisie comme capitale administrative des terres du roi de France en Gévaudan, tandis que Mende est la ville épiscopale. Pendant la guerre de Cent Ans, Marvejols, ville royale, est fortifiée et le roi ajoute la fleur de lys à son  blason.
Au XVIe siècle, la majorité de la population se convertit au protestantisme et suit Henri de Navarre.
Pendant les guerres de Religion, Marvejols, place forte protestante, est prise par les catholiques, en 1586. En 1601, Henri de Navarre devenu Henri IV, roi de France, aide la ville à se relever.

 

La Porte du Soubeyran

Cette porte qui date du XIVe siècle a gardé toute son allure médiévale même si elle a subi d’importantes réparations au début du XVIIe siècle. Elle était munie d’une porte et d’une herse en bois, avec un fossé et un pont-levis à chaîne.
Son architecture défensive est dite « ouverte à la gorge », car les divers planchers sont ouverts et accessibles de l’intérieur, par des échelles mobiles.

 

La Porte de Chanelles

Porte Sud de Marvejols, elle mène sur la route du Midi, vers Millau. Elle  s’appelait autrefois porte de l’Hôpital à cause de l’Hôpital Saint-Jacques, situé à proximité.
De l’intérieur de la ville, on aperçoit comment s’est fait le remplissage des murs avec des galets de rivière lorsque les portes ont été aménagées, au XVIIIe siècle, pour être habitées. Pour cela, des fenêtres ont d’ailleurs dû être percées au Sud dans les tours elles-mêmes. En haut, existe aussi, comme dans une vraie maison, une fenêtre de grenier avec sa poulie.

 

La Porte du Théron

C ‘est la Porte Est de Marvejols. Les maisons construites à l’extérieur de cette porte épousent la forme d’une petite terrasse appelée « ravelin » sur laquelle s’appuyait le pont-levis à chaîne.
Le grand fossé extérieur, en eau dans cette partie basse de la ville, a joué un vrai rôle dans la défense de Marvejols au moment des guerres de Religion.
La porte du Théron a encore tous ses gonds.

  

Le circuit Henri IV, permet la découverte du patrimoine marvejolais, avec un parcours pédestre composé de 17 bornes illustrées présentant les monuments les plus prestigieux et les outils locaux adaptés à la vie de tous les jours. Il peut se faire en 1 heure 30 environ.

 

Mairie de Marvejols

9, Avenue de Brazza

48100 Marvejols

Tél. : 04 66 32 00 45

contact@ville-marvejols.fr

  

https://www.ville-marvejols.fr/

 

 

 

 


Pour aller plus loin...

Marvejols

Cliquez sur l'image

L'ouvrage que nous présentons nous restitue le passé de Marvejols depuis ses origines jusqu'au XIXe siècle. Nous redécouvrons les événements marquants telle la charte de coutume qui fut accordée à la ville en 1346, ou bien le ravage de la cité par le calviniste Mathieu de Merle et son armée en 1580.
Léon Denisy nous renseigne aussi sur les monuments, évoquant le château bâti vers 1258 par les rois de France, son importance pendant les guerres anglo-françaises du XIVe siècle puis sa destruction en 1586 et sa « résurrection » en 1617 sur ordre de Louis III. Tout au long du récit, nous faisons la connaissance de nombreux personnages : Guillielm Adhémar, célèbre troubadour du XIIe siècle qui devint chevalier grâce à son talent ; Louis Pineton, célèbre ministre protestant. L'auteur nous renseigne aussi sur le fonctionnement administratif et judiciaire de Marvejols : des consuls élus tous les ans géraient la commune. Nous les voyons siéger lors des cérémonies publiques, vêtus d'un long manteau et coiffés d'un chaperon noir, le buste ceint d'une épée.
Cet ouvrage de référence, riche de très nombreux détails, saura enchanter tous les amateurs d'histoire locale.
Marvejols

Cliquez sur l'image

MARVEJOLS.

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

La voute de la nef en pierres de taille

L’église Saint Michel de La Garde-Guérin, édifice remarquable

placeLa Garde-Guérin - Lozère 
label Edifices remarquables Cultes religieux, mystiques & païens  
Le Mausolée romain de Lanuejols

Le Mausolée romain de Lanuejols, deuxième monument funéraire romain en France

placeLanuejols - Lozère 
label Edifices remarquables Archéologie et vieilles pierres Cultes religieux, mystiques & païens  
Clocher de Servies

Les clochers de tourmente !

placeMont Lozère – Lozère 
label Etonnant... non ?  

« La Grande Vadrouille », film culte fêté en Lozère

placeMende – Lozère
 
label Films : lieux de tournage  

Découvrez les régions du Grand Sud