Angoisse, angoisse...

En voilà une tour de légendes… 
Dominant la vallée de la Barousse, la tour du Château de Bramevaque semble avoir servi de muse à bien des esprits imaginatifs. 
Une première légende veut que Marguerite, châtelaine de Bramevaque était cannibale et réclamait chaque jour la chair d’un petit enfant. 
Un jour, faute d’enfant, le cuisinier voulut servir du veau. 
Mais entendant les meuglements de douleur de l’animal, la comtesse prise de pitié renonça au veau et au … cannibalisme. 
Une seconde légende voulait que, mariée en troisième noce avec Mathieu de Foix, celui-ci la fit enfermer, dès son mariage,  dans la tour de Bramevaque et ce jusqu’à sa mort malgré l’intervention du Roi Charles VII lui-même. 

À voir également dans le département

La musique à près de 3 000 m d’altitude

placePic du Midi - Hautes-Pyrénées 
label Fêtes & festivals, confréries  

Tarbes en Tango, ou Tarbes à l’heure argentine

placeTarbes – Hautes-Pyrénées 
label Fêtes & festivals, confréries  

La Petite Amazonie des Pyrénées ou Gourgue d'Asque

placeLes Baronnies – Hautes-Pyrénées
 
label Curiosités naturelles  

Bernadette revient à Lourdes… en comédie musicale

placeLourdes - Hautes Pyrénées 
label Gens d'ici Cultes religieux, mystiques & païens  

Découvrez les régions du Grand Sud