La Mer de Rochers, paysage lunaire, spectacle unique et féérique

Sur les hauteurs de Sauve, village gardois authentique, au cœur du Massif du Coutach, le Mer de Rochers offre un spectacle unique et féérique.

Les phénomènes géologiques ont sculpté ce relief lui donnant un aspect de paysage lunaire dans un lacis de sentiers. Des rochers fantastiques se dressent ainsi au milieu de la végétation.

Un phénomène que les scientifiques expliquent ainsi : sous l’effet de l’acide carbonique (pluie et vent) les roches de carbonate de chaux et magnésie se décalcifient peu à peu et la magnésie, plus résistante, forme ces arêtes.

Sur le sentier balisé de 5,5km de long environ qui parcourt les lieux, le visiteur croisera le « Castellas », construction emblématique de Sauve.

En 1704, l'intendant du Languedoc Roussillon de Basville ordonna d'enclore dans les murs de Sauve le rocher du Castellas et d'y construire une guérite.

Au cœur de la Mer de Rochers se trouve le château de Roquevaire entouré de parcelles encore délimitées par des murets de pierres sèches et de quelques chemins autrefois muletiers et soigneusement empierrés de cailloutis. Ce site aujourd’hui abandonné a été cultivé jusqu’au milieu du XXe siècle et garde encore la trace de nombreux vergers, cerisiers, pêchers, oliviers, vignes, mûriers et micocouliers qui étaient à la base de l’économie locale.

 

A voir également à Sauve, le Musée de la Fourche.

 

 


Pour aller plus loin...

Une histoire de Sauve

Cliquez sur l'image

Chantre des chemins et des bergers de sa Cévenne, Pierre Albert Clement aura sa vie durant été habité par Sauve, cette drôle de cité en amphithéâtre prise entre une mer de rochers et une résurgence de Vidourle. Fruit de soixante ans d'imprégnation, le manuscrit auquel il travaillait lorsqu'il s'est éteint en 2014 a été mis en forme par l'association SAUVE EST LA. Voici donc Une histoire de Sauve, vue par un auteur amoureux et dépositaire des savoir-faire d'autrefois, nous faisant partager sa passion pour les produits de son terroir, de la cerise à la fourche de micocoulier, pour la renommée de ses foires et marchés, comme sa connaissance des grandes familles féodales du Midi et des luttes religieuses du passé. Ce texte, enrichi d'une illustration en grande partie inédite, constitue une synthèse attendue sur une ville au vaste rayonnement.

À voir également dans le département

L'ancien théâtre incendié est sur une aire d'autoroute

placeNimes – Gard
 
label Etonnant... non ? Châteaux & Monuments Edifices remarquables  

Le « vaisseau en Cévennes », unique en Europe

placePortes – Gard 
label Edifices remarquables  

Les Cascades du Sautadet

placeLa Roque-sur-Cèze- Gard 
label Curiosités naturelles  
Les reliques de Saint Valentin

Saint- Valentin à Roquemaure... La Festo de Poutoun

placeRoquemaure - Gard 
label Etonnant... non ?  

Découvrez les régions du Grand Sud