La Ville Antique de Glanum mise à jour

Sur le site de Glanum, les premières traces d’habitants datent de 2500 ans avant notre ère mais les premières tribus gauloises ne s’installèrent que 600 ans avant Jésus Christ, environ. Ils s’implantèrent au fond d’un vallon de la face nord des Alpilles autour d'une source importante fréquentée depuis la préhistoire.

Au IIe siècle avant Jésus Christ, des Salyens d'origine celto-ligure bâtirent  autour de la source guérisseuse et sacrée, une ville prospère imprégnée d'hellénisme par les grecs (Phocéens) qui s’étaient avancés à l’intérieur des terres depuis Marseille.

Les Romains ne pouvaient être qu’attirés  par l’importance de Glanum, du nom  Dieu gaulois Glan. Le site devint au début notre ère l’Oppidum Latinum, se dotant à l’époque impériale de nombreux monuments, forum, temples, thermes, édifices de spectacles mais demeurant malgré et avant tout un sanctuaire religieux autour de sa source sacrée. Glanum connut son apogée sous le premier empereur romain Auguste.

Glanum ne résista pas aux invasions barbares et fut complètement détruite vers 260.

Les survivants abandonnèrent alors Glanum pour la petite agglomération voisine située dans la plaine, à moins d'un kilomètre au nord, qui deviendra Saint-Remy de Provence.

Les premières fouilles permettant de mettre à jour la cité de Glanum datent de 1921 et furent l’œuvre de Pierre de Brun, puis de Henri Rolland.

On y voit encore les grands monuments, le long d'une rue centrale, qui caractérisent les cités de la Rome Impériale.

La partie haute plus rétrécie est consacrée au Sanctuaire autour de la Source Sacrée avec ses petits temples dont ceux dédiés à la déesse de la santé Valetudo et à Hercule. Dans la zone médiane se trouve le centre monumental avec une basilique, le Forum, la Curie et des temples. La vistie se poursuit par le quartier résidentiel comprenant les thermes, de riches villas dont la Maison des Antes et la Maison de Cybele et Attis et des échoppes. Seule une petite partie de la ville a été découverte. Le site, géré par les Monuments Nationaux fait toujours l’objet de fouilles menées par l’Institut de Recherche sur l’Architecture Antique.

 

Parc Naturel Régional des Alpilles,

Route des Baux-de-Provence,

13210 Saint-Rémy-de-Provence

Tél. : 04 90 92 23 79

 

http://www.site-glanum.fr/

 

 


Pour aller plus loin...

La Cité antique de Glanum et l'hôtel de Sade

Cliquez sur l'image

Une cité antique au cœur du massif des Alpilles exceptionnellement conservée, entre influences grecques et romaines. Un site archéologique à explorer ! Les riches collections de Glanum sont aujourd'hui présentées à Saint-Rémy-de-Provence à l'Hôtel de Sade.
La cité antique de Glanum, à quelques kilomètres d'Arles, occupée à partir du VIe siècle avant notre ère, concentre autour d'un sanctuaire de source celtique des influences métissées d'origine grecques et romaines.
Près d'un siècle de fouilles archéologiques et 50 ans de mise en valeur permettent de découvrir un parc archéologique unique niché au cœur du massif des Alpilles.
Le plateau des Antiques où l'on découvre l'arc de triomphe qui marquait l'entrée de la ville antique et le célèbre mausolée des Jules constitue le prélude à la découverte du site.
Les carrières de calcaire de l'Antiquité tardive accueillent le visiteur qui peut déambuler dans le quartier des résidences hellénistiques, en passant par les grands thermes, le forum augustéen et le sanctuaire protégé par son rempart hellénistique.
Les riches collections archéologiques de Glanum sont aujourd'hui présentées au cœur de Saint-Rémy-de-Provence au sein de l'Hôtel de Sade, exceptionnel ensemble architectural antique, médiéval et moderne réouvert au public par le Centre des monuments nationaux depuis 2015.
Un album qui permet au lecteur de s'immerger au cœur des Alpilles, et de visiter l'hôtel de Sade.
Glanum. Saint Remy de Provence

Cliquez sur l'image

Glanum : Saint-Rémy-de-Provence (Petites notes sur les grands édifices)

Cliquez sur l'image

Glanum - De l'oppidum salyen à la cité latine

Cliquez sur l'image

Un arc et un mausolée, connus sous le nom d'"Antiques", furent longtemps les seuls vestiges visibles de Glanum, près de Saint-Rémy-de-Provence. Là, au flanc des Alpilles, les archéologues ont mis au jour les traces d'une civilisation originale au temps de son âge d'or, le IIe siècle av. J.-C. : les Glaniques, Celto-ligures salyens, avaient bâti autour d'une source guérisseuse et sacrée une ville tout imprégnée d'hellénisme. Mais la conquête romaine imposa d'autres modèles et, peu à peu, le culte de la source fut supplanté par celui de l'empereur.

À voir également dans le département

Phap Hoa, Pho Da et Truc Lam, pagodes bouddhistes de Marseille

placeMarseille – Bouches-du-Rhône 
label Edifices remarquables Cultes religieux, mystiques & païens  

Les timbres de Marseille

placeMarseille - Bouches-du-Rhône 
label Bastides, Villes & villages  
La Ville Antique de Glanum

La Ville Antique de Glanum mise à jour

placeSaint-Rémy de Provence – Bouches-du-Rhône 
label Saints, guérisseurs et autres miracles... Edifices remarquables Archéologie et vieilles pierres Etonnant... non ?  

Nuit de rêve...

placeAllauch - Bouches-du-Rhône
 
label Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  

Découvrez les régions du Grand Sud