Périllos, village abandonné... en restauration

Situé dans les Corbières, le village de Périllos dont le nom vient du catalan « perelloner », poirier sauvage, est l’un des sites les plus mystérieux des Pyrénées-Orientales.
Si la première citation du village date du XIIe siècle, il semblerait qu’il ait été occupé dès l’époque romaine. En 1246, fut rédigée la Charte de fondation du village.
Selon certaines sources, ce serait Jean 1er d’Aragon qui fit construire le château fort et l’enceinte.
Au XIVe siècle, Périllos devint une véritable seigneurie. Il connut de nombreux désagréments comme la peste, le phylloxéra, fut ravagé par les guerres…
La dernière naissance dans le village fut enregistrée en 1916.
Le dernier habitant, un berger, s’en alla en 1970.
Le 19 novembre 1971, Périllos est rattachée à Opoul pour former la commune d’Opoul-Périllos. 

A voir à Périllos deux édifices religieux, l'église anciennement paroissiale, et la chapelle Sainte Barbe, un peu à l'écart du village.
L'église est typiquement romane, voûtée en berceau plein cintre, avec une nef unique. L'abside est semi-circulaire, légèrement plus grand que la nef. Elle est dotée d'un clocher-mur. Aujourd'hui encore elle contient un Christ de la fin du XIXe siècle, une statue de l’enfant Jésus du XVIIIe, une autre de St Joseph également du XVIIIe siècle et au plat de quête antérieur, du XVIIe.

Ah, au fait, certains disent que le trésor de l’abbé Saunières de Rennes-le-Château y serait caché…

Le village abandonné, accroché aux contreforts rugueux des Corbières ne l'est plus tout à fait. Relégué au rang des hameaux, il a été rattaché au début des années 70 à la commune d’Opoul dans les Pyrénées-Orientales.  L'association "Terre de Pierres" restaure à l’ancienne et à l’identique le patrimoine de Périllos, au cours de chantiers de bénévoles qui se déroulent tous les étés. 

 

Accès
Depuis Perpignan, suivre la D83 direction Rivesaltes. Au rond-point, prendre la D12 direction Rivesaltes. Au rond-point suivant, prendre la D5 et traverser le village d’Opoul. A la sortie du village, continuer sur la D9 et tourner à droite direction Périllos.

66600 Opoul-Périllos
Tél. : 04 68 64 50 22 


http://www.opoul-perillos.fr

 


Pour aller plus loin...

Lieux mystérieux de l'énigme : Durban-Corbières, Opoul, Perillos

Cliquez sur l'image

André douzet - Série Perillos

Cliquez sur l'image

Le secteur d Opoul et la vallée de Périllos sont les fers de lance d André Douzet depuis longtemps. En voilà la preuve dans cet ouvrage qui reprend la quasi-intégralité des textes écrits dans les « Séries Perillos », premières revues éditées à la force du poignet par la Société Perillos, association valorisant le patrimoine architectural et religieux de ce secteur oublié. Cette réédition se veut exhaustive en ce qu elle reprend les textes originaux, les photos de l époque et le travail de masse présenté. Toutefois, nous avons évidemment ôté de cette compilation ce qui n était plus d actualité, ce qui, fort heureusement, n en représente qu une infime partie. Ici vous découvrirez cette région aride mais magnifique. André Douzet et ses compagnons de l époque vous invitent à faire connaissance avec le village ruiné de Périllos et son histoire extrêmement enrichissante.
Le bout du chemin, Tome 2 : Les Terres de Perillos

/

Cliquez sur l'image

La quête de Saunière de Rennes-Le-Château à Périllos

Cliquez sur l'image

Et si la célèbre énigme de Rennes-le-Château et de l’Abbé Saunière n’en était pas une ? Ou plutôt : et si cette énigme n’était pour une bonne part qu’une mise en scène, élaborée par Saunière, afin de détourner l’attention des curieux du véritable secret auquel il avait ou cherchait à avoir accès. C’est à une telle hypothèse que les auteurs, spécialistes du sujet, s’attachent dans cet ouvrage. Détenteurs d’une maquette authentique que Saunière à faite réalisée en secret, et dédiée à des personnes qu’il voulait mettre au courant de ses recherches, les auteurs revisitent toutes les hypothèses et histoires concernant le mystère de Rennes-le-Château, pour démontrer avec brio que cette énigme a été élaborée afin d’en cacher une autre autrement plus secrète et essentielle, et nous indiquer vers où, désormais, chercher… tout comme le fit Saunière lors de sa quête.

À voir également dans le département

Le château de Paracolls

La légende du château de Paracolls

placeMolitg-les-bains – Pyrénées-orientales 
label Légendes, histoires & Trésors Châteaux & Monuments  
Le Bossu

Le Bossu y a roulé sa bosse...

placeVillefranche-de-Conflent – Pyrénées-Orientales
 
label Films : lieux de tournage  

Argelès-sur-mer, ses campings mais aussi son riche patrimoine

placeArgelès-sur-Mer - Pyrénées Orientales 
label Bastides, Villes & villages  

La Maison des poupées Bella

placePerpignan - Pyrénées-Orientales  
label Musées & Collections  

Découvrez les régions du Grand Sud