Le Jardin des nénuphars qui a inspiré Monet

Berceau historique de nénuphars, Collection Nationale Française de Nymphea, le Jardin des nénuphars Latour-Marliac a été fondé en 1875 au Temple-sur-Lot par Joseph Latour-Marliac avec pour objectif, la propagation, la culture et la commercialisation de nénuphars rustiques. Joseph Latour-Marliac avait découvert un procédé, resté mystérieux, pour hybrider les nénuphars.
Site unique au monde, le Jardin des nénuphars a séduit en son temps Claude Monet qui l’a immortalisé dans ses peintures.
L’artiste avait découvert ces nénuphars lors de l’exposition universelle de Paris en 1889 où ils furent dévoilés au Trocadéro, en même temps que la Tour Eiffel.
Après plusieurs changements de propriétaires, la pépinière a été rachetée en 2007 par un Américain, Robert Sheldon.
Aujourd’hui, les pépinières, plus anciennes pépinières de nénuphars au monde, offrent 2, 5 ha de jardins avec serre exotique, nénuphars géants, bambouseraie, pont japonais et plus de 250 espèces de nénuphars rustiques et tropicaux.
Sans oublier un musée et un espace restauration. 

 

Le Musée

Le musée propose une sélection de documents des archives, tels que les correspondances entre M. Latour-Marliac et ses contemporains, y compris Eugène Mazel (fondateur de la Bambouseraie d’Anduze), le peintre impressionniste Claude Monet et les chefs jardiniers de Bagatelle, Kew Gardens et plus encore.

Il est organisé autour de deux thèmes principaux :
La vie de M. Latour-Marliac et sa famille, avec un focus sur l’histoire de son invention des nénuphars colorés.

Il retrace également la commercialisation de ceux-ci par la création de la pépinière, avec un focus sur l’évolution de l’entreprise depuis sa création en 1875.

Au-delà des documents des archives, le musée contient de nombreux objets , outils, meubles, effets personnels ayant appartenu à M. Latour-Marliac.

La collection de nymphéas, une des plus importantes au monde, contient plus de 300 variétés de nymphéas rustiques et tropicaux.

Elle a pour but de conserver les anciennes variétés, ainsi que de montrer l’incroyable diversité qui existe aujourd’hui chez les nymphéas en présentant les obtentions les plus récentes.

La collection est installée dans les anciens bassins construits par Monsieur Latour-Marliac en 1870.

Latour-Marliac a été nommé Jardin Remarquable en 2004 par le Ministère de la Culture et de la Communication.

 

Le Jardin des nénuphars
Le Bourg
47110 Le Temple-sur-Lot
Tél. : 05 53 01 08 05
contact@latour-marliac.com
www.latour-marliac.com


Pour aller plus loin...

Les Nénuphars et Bory Latour Marliac

Cliquez sur l'image

En 1889, le pépiniériste Latour-Marliac présenta à l´Exposition Universelle de Paris des plantes d´un nouveau genre, des nénuphars hybrides et colorés qui firent sensation. Ils attirèrent aussi l'oeil du peintre Claude Monet qui en fut si émerveillé qu il construisit son jardin d'eau à Giverny et commanda une grande variété de nénuphars à Latour-Marliac. Ce nouveau livre de Caroline Holmes relate tout en images l'histoire de la pépinière de Temple-sur-Lot, son rôle dans la diffusion des nénuphars, mais aussi dans la naissance du chef-d'oeuvre de Claude Monet : Les Nymphéas.
Nymphaea 'Marliacea Rosea' – Nénuphar rose – rhizome – vorgetrieben – Hederifolium

Cliquez sur l'image

Nymphaea pygmaea Alba – Nénuphar blanc

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

Le Château de Malvirade, le mal orienté…

placeGrezet – Cavagnan – Lot-&-Garonne 
label Châteaux & Monuments  

Cocumont, commune burlesque...

placeCocumont – Lot-et-Garonne 
label Rien que le nom m'amuse...  

Le train touristique de l’Albret

placeNérac – Lot-et-Garonne 
label Gares & Trains  
Sur le trône du Roi des menteurs

La vérité si je mens…

place
Moncrabeau – Lot-et-Garonne
 
label Gens d'ici Fêtes & festivals, confréries Etonnant... non ?  

Découvrez les régions du Grand Sud