A Castellar, vous contemplez plus de 10 millénaires...

Blotti sur un piton aux pieds des Alpes dominant la Méditerranée, le village de Castellar est riche d’une Histoire et d’une présence humaine vieilles de 12 millénaires, des vestiges préhistoriques avec l’abri Pendimoun, au pied de la falaise de l’Orméa, aux fortins de la Seconde Guerre Mondiale.

Castellar a connu également de nombreux soubresauts depuis l’ère médiévale, guerres, tremblement de terre le 23 février 188, le mercredi des Cendres, …

  

Le vieux village

A Castellar, village très pittoresqueavec ses maisons à tourelles, ses ruelles étroites parsemées de fontaines, ses escaliers, ses voûtes... L’ancienne place fortifiée garde les vestiges de l’ancien palais seigneurial des Lascaris-Vintimille, en cours de restauration.

Castellar  abrite en effet le palais de la famille « Lascaris-Vintimille », protectrice de la commune. Cet ancien palais seigneurial situé dans la partie haute du village date probablement du XVe siècle, à l’époque, en 1435, quand la population du Vieux Castellar s’est déplacée vers le village actuel.

 

Des édifices religieux remarquables…

Il abrite également de nombreux édifices religieux comme l’église Saint-Pierre, église paroissiale primitive, contemporaine de la construction du village, fin du XVe siècle.

A l’intérieur, des tableaux anciens, un gisant en bois sculpté du XVIIIe valent que l’on s’y arrête.

Autre édifice religieux, la chapelle Saint-Sébastien inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 1925 et de style « roman tardif ». Elle est la seule chapelle romane de l’est des Alpes Maritimes. 

D’autres chapelles méritent le détour comme la chapelle du Saint-Esprit, « Chapelle des Pénitents Blancs » qui daterait du XVIIe siècle, Le linteau de la porte, en pierre gravée, représente deux pénitents portant cagoule et encensant le Saint-Esprit, symbolisé par la colombe.

La chapelle Notre-Mère des Miséricordes, chapelle des Pénitents Noirs est surmontée d’un clocheton baroque de plan triangulaire, assez rare dans la région, coiffé d’un petit dôme du XVIIIe.

La chapelle Saint Antoine, XVIIe et XVIIIe siècles, est précédée d’un porche ouvert, caractéristique de l’architecture rurale traditionnelle du Pays niçois. 
En 1623, son parvis fut le théâtre d’un procès en sorcellerie au cours duquel une « sorcière » fut pendue puis brûlée.

La chapelle Saint-Roch dite chapelle du « Bon Voyage » accueillait les animaux du village pour une bénédiction lors de la fête du saint, le 16 août.

La chapelle Saint Bernard, sans doute d'origine médiévale est située à une heure de marche du village. La chapelle Saint-Bernard, à une heure de marche du village, est située sur le GR 52 qui mène au col du Razet vers Sospel. 
Elle marque le chemin qu’empruntait Bernard de Clairvaux, à l’origine de l’ordre des Cisterciens, pour prêcher les croisades et conseiller les rois et les papes.

 

Enfin, on ne saurait quitter Castellar sans avoir vu le lavoir, le four à pain au feu de bois, la fontaine et le moulin à huile riche et son magnifique broyeur à meules en granit et profiter du point de vue imprenable qu’il offre.

  

 

Mairie de Castellar

1, place Georges Clémenceau,

06500 Castellar

Tél. : 04 92 10 59 00

 

mairie@castellar.fr

 

castellar.fr

 

 

À voir également dans le département

Le Citron roi de Menton

placeMenton – Alpes-maritimes 
label Gastronomie [à manger]  

Notre-Dame-des-Fontaines, des fresques du sol au plafond

placeLa Brigue – Alpes-Maritimes 
label Cultes religieux, mystiques & païens  
Agave Weberi

Le Jardin Exotique d’Èze, rencontre avec les plantes du Monde

placeEze – Alpes-maritimes 
label Curiosités naturelles  

La Chapelle Bleue

placeCoaraze – Alpes-Maritimes 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

Nos partenaires