La guerre Radio Andorre vs Sud Radio

label

Pendant toutes les années 60-70, Radio Andorre et Sud Radio, implantées en Principauté d'Andorre, se sont livrées une guerre sans merci.
Aujourd'hui Radio Andorre n'existe plus et Sud Radio émet sur le sud de la France et à Paris. 

 

Aqui Radio Andorra !
Cette station de radio a été créée en 1939 dans la Principauté d'Andorre à l'initiative de Jacques Trémoulet, également à l'époque propriétaire de Radio Toulouse. Elle a émis sans interruption durant toute la Seconde Guerre mondiale.
Elle ne diffusait alors qu'un programme musical ponctué de son célèbre indicatif « Aquí Ràdio Andorra ». Allemands et Alliés ont tenté en vain de la contrôler, mais la neutralité de la Principauté d'Andorre lui servait de bouclier. À la Libération, elle a connu divers ennuis initiés par les autorités françaises : brouillage, blocage des disques à la frontière, plainte contre son fondateur pour collaboration. Son bon droit a finalement été reconnu et elle a pu continuer à émettre.
Jacques Trémoulet, en plus de la célèbre Radio Toulouse, avait pris le contrôle de Radio Agen et Radio Bordeaux, et après la Seconde Guerre mondiale, avait créé Radio Africa à Tanger, Radio Intercontinental à Madrid et Radio Antilles sur l'île de Montserrat (West Indies) : l'émetteur le plus puissant des Caraïbes.

En 1981, les autorités andorranes souhaitent nationaliser la radiodiffusion de la Principauté et ne reconduisent pas les concessions des 2 radios privées du territoire : Radio Andorre et Sud Radio.
Sud Radio s'est alors repliée à Toulouse et Radio Andorre a cessé définitivement d'émettre. 

 

Sud Radio - La Radio du Grand Sud
En 1951, un habitant des Vallées d'Andorre, Stanislas Puiggros, impliqué dans la création de Radio Andorre, mais en délicatesse avec ses associés, propose au gouvernement français de lui vendre la licence d'exploitation radiophonique qu'il a trouvée dans sa corbeille de mariage et datant de 1935. À la demande de Vincent Auriol, des négociations chaotiques commencent avec les autorités de l'Andorre pour la construction d'un émetteur. La mise en service se fait finalement le 18 septembre 1958.
Le 29 mars 1961 un accord est signé autorisant les deux stations à émettre depuis l'Andorre. La radio française, jusqu'alors appelée Radio des Vallées d'Andorre devient Sud Radio en 1966. En mars 1986, Sud Radio reçoit l'autorisation d'émettre sur la bande FM française, après avoir été interdit en Principauté d'Andorre. L'année suivante, les Laboratoires Pierre Fabre prennent le contrôle de Sud Radio avec à leurs côtés, des investisseurs régionaux. À son tour, la radio prend une participation majoritaire en 1990 dans l'une des premières radios locales françaises détenue jusqu'alors en totalité par le club professionnel de football des Girondins de Bordeaux : Wit FM.
En 1994, Sud Radio développe sa zone de diffusion, couvrant désormais 22 départements du sud de la France. Le chiffre d'affaires du groupe passe la barre des 100 millions de francs français en 1995.
Dès l'année 2000, toutes les émissions sont diffusées en numérique.
En 2001, le CSA attribue 4 nouvelles fréquences à Sud Radio en Auvergne-Limousin (Brive, Ussel, Mauriac et le Puy en Velay).
En novembre 2005, Sud Radio est vendue à Sudporters, groupement incluant le groupe orléanais Start, Radio Scoop de Lyon et Alouette FM des Herbiers. Une nouvelle grille est lancée l'année suivante avec le nouveau format « Show et Info ».
En 2008, Sud Radio installe ses studios à Labège près de Toulouse et installe un correspondant permanent à Marseille. Un émetteur permet la couverture de l'agglomération de Marseille-Aix-en-Provence soit un bassin d'audience potentielle supplémentaire de plus de 1,3 million de personnes.
En 2013 Sud Radio devait de nouveau changer de mains, rachetée par le Groupe de services aux entreprises Fiducial.

 


Pour aller plus loin...

Conquérants des ondes ! : L'incroyable histoire de Radio-Toulouse et Radio-Andorre

Cliquez sur l'image

Radio-Toulouse et Radio-Andorre furent de véritables mythes. La simple évocation du slogan " Aqui Radio Andorra ! " en témoigne avec force. Conquérants des ondes ! nous replonge dans le quotidien pittoresque du Toulouse des années 1920 à la rencontre de ces pionniers qui, grâce à leur immense talent et parfois à des méthodes plus contestables, fondent l'un des empires médiatiques les plus ambitieux du XXe siècle. A travers le regard de personnages hauts en couleur, nous côtoyons les stars de la TSF et assistons à l'édification de ces gigantesques usines à ondes que furent les postes historiques. On croise des chefs nazis soucieux de s'approprier ces puissants outils de propagande, une agent double lors d'une périlleuse mission dans les montagnes ariégeoises ; la Seconde Guerre mondiale est aussi celle des radios ! L'action nous transporte de la place du Capitole aux cimes pyrénéennes, des studios de la BBC à ceux de la CBS de New York, de la Maison des Vallées en Andorre au palais du Luxembourg, du bureau de Pierre Laval à la tribune de l'Assemblée, auprès d'un François Mitterrand alors ministre de l'Information. Toujours inspirée de 'témoignages directs ou de, documents d'archives, cette histoire est aussi celle des radios périphériques et, au bout du compte, celle de la liberté des ondes. Une affaire d'États en somme !
Conquérants des ondes ! : L'incroyable histoire de Radio-Toulouse et Radio-Andorre de Sylvain Athiel

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

Une nouvelle radio : « Andorre Web Radio »

placePrincipauté d’Andorre
 
label Gens d'ici Made in Grand Sud  

Et manger près des étoiles...

placePort d'Envalira - Andorre 
label Gastronomie [à manger]  

Gicafer, le véhicule tout terrain

placeOrdino Arcalis – Principauté d’ Andorre 
label Ski et neige  

Les Bordas, des restaurants issus de granges

placePrincipauté d’Andorre 
label Hôtels, restaurants, bars  

Découvrez les régions du Grand Sud