Le Cimetière israélite de la Bastide-Clairence

La Bastide-Clairence, bastide basque classée « Plus Beaux Monuments de France », abrite en son sein un cimetière israélite. 
Il faut dire que la commune a accueilli une importante communauté de réfugiés juifs séfarades venus d’Espagne et du Portugal qui s’installèrent à Bayonne à la fin du XVIe siècle pour s’implanter ensuite à La Bastide-Clairence, Bidache et Peyrehorade. 
On les appelait alors les « Portugais ». 
La Bastide-Clairence comptait environ 70 à 80 familles au XVIIe siècle désignée sous l’appellation « Nation juive » sur les registres du Corps de Ville. 
Ils bénéficièrent également d’un cimetière distinct du cimetière chrétien. 
De 1962 à 1964, le Professeur Nahon s’intéressa à ce cimetière qui comptait 62 tombes.
Il ressort de ses études que la plus ancienne tombe date de 1620, la plus récente de 1785. 
Sur 18 d’entre elles, la date du décès est donnée dans le calendrier hébreu.
Dès 1659, tous les prénoms des défunts sont inspirés par la Bible : Jacob, Isaac, Benjamin, Rebecca, Sarah, Esther. 
Puis le nombre de familles diminua et en 1798, il n’en restait plus que six.

www.labastideclairence.com 

À voir également dans le département

L’église Notre-Dame de l’Assomption

L’église Notre-Dame de l’Assomption

placeAinhoa – Pyrénées-Atlantiques 
label Cultes religieux, mystiques & païens  
Carnaval labourdin et les Kaskarot

Le carnaval labourdin et les Kaskarot

placePays – Basque – Pyrénées-atlantiques 
label Gens d'ici Fêtes & festivals, confréries Cultes religieux, mystiques & païens  
Maison du Jambon de Bayonne

La Maison du Jambon de Bayonne

placeArzacq - Pyrénées-Atlantiques 
label Gastronomie [à manger] Musées & Collections Made in Grand Sud  

La Grotte de La Verna, plus grande salle souterraine ouverte au public et éclairée au monde

placeSainte-Engrâce – Pyrénées-atlantiques 
label Records : Les + et les -  

Découvrez les régions du Grand Sud