Abbadia, un château au delà de l'imagination...

Dressé face à l'océan, le Château Observatoire Abbadia a été construit par Eugène Viollet-le-Duc entre 1864 et 1879 pour Antoine d'Abbadie, ethnologue, géographe, homme de science…
Savant hors du commun, passionné de géographie, d'astronomie et de culture orientale, Antoine d'Abbadie (1810-1897) réalise la première cartographie de l'Ethiopie.



Fortement attaché au Pays Basque, il s'affirme un ardent défenseur de sa langue et de sa culture. 
D'architecture néo-gothique, l'édifice est inspiré des modèles de châteaux-forts du Moyen-âge et porte la marque de la passion orientaliste de son propriétaire avec une décoration inspirée par les nombreux voyages du savant, fresques aux symboles africains… ainsi que des devises en quatorze langues différentes sur les murs.
Propriété de l'Académie des sciences à qui Antoine d'Abbadie l'avait légué en 1895, avec comme condition que l'observatoire soit dirigé par un prêtre. 
Le château de type néogothique extérieurement, comprend trois parties principales : la bibliothèque et l'observatoire, la chapelle où Antoine d'Abbadie est enterré et enfin, l'habitation..
Il est classé monument historique le 21 décembre 1984.

 

Château Observatoire Abbadia
Route de la Corniche

64700 Hendaye
Tél. : 05.59.20.04.51 


www.chateau-abbadia.fr


chateau-abbadia@hendaye.com

 

 


Pour aller plus loin...

Abbadia: Le monument idéal d'Antoine d'Abbadie

Cliquez sur l'image

Perché sur ses falaises verdoyantes et semblant guetter l’océan, le château d’Abbadia a toujours fasciné par sa silhouette atypique et les secrets qu’il semble dissimuler. Modèle éloquent de la vogue éclectique du Second Empire, il surprend par l’association de sources d’inspiration tantôt conformistes tantôt singulières, où s’entremêlent les charmes de l’Orient, la rêverie du Moyen Age, l’esprit scientifique, une pratique austère du catholicisme et une passion intense pour l’Ethiopie. Cette oeuvre d’art à l’aune du délire esthétique est due à l’implication quasiment viscérale de ses commanditaires, l’explorateur savant Antoine d’Abbadie et son épouse Virginie. Elle doit également beaucoup à la mise en oeuvre de ce projet architectural et décoratif extraordinaire par le «Maître» emblématique du mouvement néogothique, Eugène-E Viollet-le-Duc, son fidèle disciple fasciné par l’Orient méditerranéen, Edmond Duthoit, mais aussi au paysagiste héritier du jardin anglais et promoteur du parc paysager, Eugène Bühler, et à une kyrielle d’artistes illustres et de manufactures modernes. Cet ouvrage invite à la découverte de ce patrimoine exceptionnel et de l’histoire hors-du-commun de ses initiateurs.
Abbadia / Un rébus Géant

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

Artouste
Altitude : 1400m - 2100m

placeArtouste - Pyrénées- Atlantiques  
label Ski et neige  

Le vélo à hydrogène « made in Pyrénées »

placeBiarritz – Pyrénées-Atlantiques 
label Gens d'ici Made in Grand Sud  
Le château

Château et nouveau propriétaire étonnants

placeBidart - Pyrénées-Atlantiques 
label Etonnant... non ?  

Jean Lassalle, député pyrénéen et iconoclaste

placeLourdios-Ichère – Pyrénées-Atlantiques 
label Etonnant... non ? Gens d'ici  

Découvrez les régions du Grand Sud