Le Château de Thézan ouvre son parc au public

Le château de Thézan n’avait jamais été ouvert au public, avant mai 2022. A l’abandon depuis 20 ans, ce magnifique ensemble a été repris par deux passionnés qui conduisent une rénovation complète du bâtiment et du parc, afin de les rendre accessibles à tous.

La première inauguration sera celle du parc, avec l’ouverture d’une très belle exposition de l’artiste sculpteur contemporain Etienne Viard.

Pierre de Beytia et Emmanuel Renoux sont deux passionnés de vieilles pierres,de mobilier et objets d’art, ainsi que debeaux jardins.

Quittant Paris et leurs activités professionnelles il font la « rencontre, en février 2015 du Château de Thézan et en font l’acquisition en 2019, après avoir visité nombreux autreslieux.

Leur projet était de trouver un lieu historique, idéalement «danssonjus», et de le réveiller pour y vivre, mais surtout, pour le partager.

C’est chose faite avec le Château de Thézan, imposante bâtisse provençale, fruitdes grandes époques de construction duComtat Venaissin, située à Saint-Didierdans le Vaucluse.

 

Un peu d’Histoire…

La première évocation du château apparaît dans les archives en 1159 sous le nom de «Villa de Saint-Didier-Villa SanctiDesi-derii », dans la liste des titres détenus par les Comtes de Toulouse qui seront cédés àl ’Evêque de Carpentras.

Autour de l’an 1500, la demeure seigneuriale érigée sur les fondements de la villagallo-romaine commence à se développersous l’impulsion de Siffrede de Venasqueet d’Esprit de Thézan. Résidence principale de la famille de Thézan-Vénasque à partir de 1545, le château qui sedéploie en bordure du village de Saint-Didier adopte l’allure d’une belle demeure de la Renaissance.

Au 17e siècle, les seigneurs de Thézan l’agrandissent et le modernisent avec faste avant d’être acquis en 1962, après plusieurs changements de mains, par Adolphe Masson, médecin de Carpentras, dans le but d’y établir un centre de soins hydrothérapiques.

La clinique fermera ses portes à la fin des années 80, ses activités étanttransférées à La Gardette, un établissement moderne, qui est toujours en activité à Saint-Didier.

En 2019, il est donc racheté par Pierre de Beytia et Emmanuel Renoux.

 

Le Château et le parc

L’ouverture des extérieurs (Cour d’Honneur et Parc) à compter de juin 2022 est la première étape d’un projet ambitieux de réhabilitation du Parc et du Château de Thézan au cœur du village de Saint-Didier dans le Vaucluse (84), en face de l’Eglise.

Ce dernier se trouve Il bénéficie d’une double ouverture, d’un côté sur le village, de l’autre sur les terres agricoles qui le bordent. Il s’étend avec ses communs, sur 4000m2 de planchers, 1,4ha de terrain clos, et 3,5 ha de terres agricoles.

Le Château de Thézan, construit sur les fondations d’une Villa romaine, devient une résidence seigneuriale à compter de la première moitié du XVIe siècle. C’est à la fin du XVIIe et surtout au début du XVIIIe siècle qu’un véritable jardin clos va être aménagé. Sa structure, son organisation et sa disposition régulière sont caractéristiques d’un jardin à la française dont le dessin est souvent attribué à André Le Nôtre qui officiait alors dans la région.

Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, ces jardins suscitent l’admiration et, durant près d’un siècle, ils continueront de fasciner par le soin et l’ordonnancement d’origine qui évoluent avec le goût des époques.

Ils sont décrits comme «immenses et magnifiques, des eaux saillantes et en jet, des salles de verdure, des allées à perte de vue présentant un coup d’œil unique.

La conversion partielle du jardin en parc paysager dans la seconde moitié du XIXe siècle n’a pas complètement effacé cette composition

que l’on peut encore lire dans sa partie Sud. Lors de la transformation du site en centre de soins hydrothérapiques à partir de 1862, les grands arbres de l’ancien jardin ont été conservés et de nouveaux arbres plus exotiques, horticoles ou répondant au goût de l’époque sont plantés, dans le style typique des parcs à l’anglaise de cette seconde moitié du XIXe siècle. Un jardin bas est ajouté au domaine et l’Orangerie est construite au Nord de cette parcelle.

Le parc est ensuite entretenu avec plus ou moins de soins jusqu’à la fin des années 1980, époque de la fermeture de la clinique. Par la suite, un très léger maintien est assuré jusqu’en 2016, année où le Château et le Jardin tombent à l’abandon. Ouvert à tous les outrages et autres saccages, les actuels propriétaires, ont acquis la propriété il y a 3 ans dans un réel état critique.

Après des années de réfection, ils peuvent s’enorgueillir de le rouvrir au public dans un état magnifique.

 

L’exposition Etienne Viard

Etienne Viard est né en France en 1954 et vit et travaille à Venasque dans le Vaucluse. Autodidacte, il débute la sculpture en 1980,

Ses sculptures, de grand format, sont forgées à partir de feuilles ou barres d’acier, revêtues d’une patine noire, ou laissées à l’état brut.

De la Cité Radieuse à Berlin, de la Provence à la Chine ou aux États Unis, cet artiste a exposé dans le monde entier…

Il expose dans le parc du château 12 de ses œuvres, parmi lesquelles Oblique, Hyperbole, Altea, Lames, Pluie, Pliage, Sun Valley.

 

Pierre de Beytia et Emmanuel Renoux relèvent un challenge, celui de réhabilier complètemepn le site pour lui redonner son faste dans le plus strict respect de son histoire. 

 

Château de Thézan

58, rue du Château,

84210 Saint-Didier

06 22 88 07 46

contact@chateaudethezan.com

 

www.chateaudethezan.com

 

 

 

 

 

À voir également dans le département

La rue vitrée

La rue vitrée... très étonnante

placeCarpentras – Vaucluse 
label Etonnant... non ? Bastides, Villes & villages  

Le musée du Cartonnage et de l’Imprimerie de Valréas

placeValréas - Vaucluse 
label Musées & Collections  
Les Belles et les Ermites de Cheval Blanc

Les Belles et les Ermites de Cheval Blanc

placeCheval Blanc – Vaucluse 
label Gens d'ici Fêtes & festivals, confréries  
« L’Art Glacier »

« L’Art Glacier », d’Ansouis propose des glaces surprenantes, à l’escargot des Valanques par exemple …

placeAnsouis - Vaucluse 
label Gens d'ici Gastronomie [à manger] Hôtels, restaurants, bars Made in Grand Sud  

Découvrez les régions du Grand Sud