Le Château de la Baume, Versailles en Gévaudan

Surnommé le petit Versailles du Gévaudan, le château de la Baume est situé au cœur du Massif central, à près de 1200 mètres d'altitude, dans un cadre sauvage et préservé,.

Classé Monument Historique, ce superbe édifice de granit, constitué de deux parties, l'une du XVIIe siècle et l'autre du XVIIIe,  abrite un intérieur richement décoré, de style Louis XIV et d'inspiration italienne, meubles, boiseries, tableaux et tapisseries…

L'occasion aussi de découvrir l'histoire d'une des baronnies les plus importantes du Gévaudan !

 

« Le petit Versailles du Gévaudan » 

La Baume est un château privé qui a conservé une grande partie de son décor d’origine. Lors de la visite, vous pourrez découvrir un bel ensemble où se mêlent le style austère du Gévaudan du début du XVIIe siècle avec celui plus raffiné du XVIIIe, influencé par des artistes venus d’Italie et le travail des manufactures de Versailles.

L'allure défensive de ses murs de granits renferme donc un intérieur richement décoré en meubles, boiseries, tapisseries et tableaux, qui justifient son surnom de « petit Versailles du Gévaudan ».

 

Le mémorialiste de Napoléon

La famille de Las Cases entretient et anime le château depuis 1858, participant ainsi activement à la valorisation du patrimoine historique et culturel de la Lozère, qui lui tient à cœur.

Tout au long de la visite vous retrouverez des éléments de décorations variés témoignant de l'héritage laissé par les différentes familles qui se sont succédées à la Baume. 

Une pièce est par exemple consacrée au mémorialiste de Napoléon, Emmanuel de Las Cases, dans laquelle ont été rassemblés divers souvenirs de son séjour à Sainte-Hélène et de sa vie avec l'Empereur.

 

Un peu d'Histoire...

La première partie du château voit le jour en 1630 dans des conditions difficiles. Antoine de Grolée lance sa construction en utilisant les pierres d’un vieux château médiéval qu’il a fait détruire quelques années plus tôt dans le cadre des guerres de religion. Il est en procès avec une grande partie de sa belle-famille qui continue de lui disputer le titre de comte de Peyre, et il hérite d’une lourde dette financière.

1710 est la date à laquelle la deuxième partie du château fut construite. Cette construction est l’œuvre de César, fils d’Antoine. qui devient, par ailleurs,  lieutenant général des armées du roi pour le Languedoc. Il monte à Versailles et présente une de ses nièces à Louis XIV qui la choisira parmi ses favorites. Il s’agit de la Duchesse de Fontange. César est un ambitieux qui est craint et respecté, il donnera au château une allure moins défensive tout en respectant son passé, et s’efforcera de décorer l’intérieur en s’inspirant de l’Italie et de ce qu’il avait pu voir à Versailles. 

​Le château appartient aujourd’hui et depuis 1850 à la famille de Las Cases qui en assure l’entretien, la conservation et l’animation, et participe ainsi activement au développement de la Lozère.

  

La visite…

Après avoir longé la façade nord et ses douves, vous rejoindrez la façade sud et ses mâchicoulis. Les pierres de granite taillé du XVIIe et XVIIIe siècles font face à un parc d’altitude au milieu d’une nature authentique. 

Vous entrez ensuite dans la cour intérieure où vous vous sentirez à l'abri derrière les murs imposants du Château et ses toits en lauze mansardés.

Puis, une fois à l’intérieur vous apprécierez les peintures, les boiseries, les parquets et les meubles qui composent la visite. Vous remarquerez un net changement de style entre la première partie du château plus sobre, datant du XVIIème siècle, et la deuxième partie, richement décorée avec ses pièces en enfilade. 

Insolite :La bête du Gévaudan a été chassée dans les bois de la Baume par les louvetiers du roi Louis XV.

Château privé, habité toute l’année, les visites sont guidées et ne portent que sur une partie du château.

 

 

Château de la Baume

48100 Prinsuéjols

 

Tél. : 04 66 32 51 59  -  06 87 53 22 99

 

chateaudelabaume@gmail.com

 

https://www.chateaudelabaume.org/

 

 

 

 

À voir également dans le département

La voute de la nef en pierres de taille

L’église Saint Michel de La Garde-Guérin, édifice remarquable

placeLa Garde-Guérin - Lozère 
label Edifices remarquables Cultes religieux, mystiques & païens  
Le village miniature

La Ferme Caussenarde d’autrefois

placeHures-la-Parade - Lozère 
label Musées & Collections  

Le TAC, Train de l’Andorge

placeSaint-Julien des Points
- Lozère 
label Gares & Trains  

La Maison des Vautours, véritable musée des vautours

placeMeyrueis - Lozère 
label Musées & Collections  

Découvrez les régions du Grand Sud