Le Musée du Pays de Cocagne

En 2001, la ville de Lavaur a fait l’acquisition de l’ancien monastère des sœurs du Christ, un vaste édifice avec jardins situés au cœur du castrum.

L’objectif était d’y créer un pôle culturel regroupant une médiathèque, un centre d’archives anciennes et un musée.

Depuis la fermeture de ses collections permanentes il y a une quinzaine d’années, le Musée du Pays de Cocagne, labellisé Musée de France en 2002, n’a cessé d’enrichir ses collections.

Dans ce contexte de renouveau, un travail important est mené sur les collections (inventaire, restaurations...), et avec le soutien de la ville de Lavaur, un effort important est aussi porté sur les acquisitions.  En quinze ans, le fonds du musée a ainsi plus que doublé !

Les achats, dons et dépôts ont permis d’enrichir les fonds existant dans des domaines aussi variés que la peinture, la sculpture, le dessin, l’art sacré, l’archéologie...

Il s’agit d’objets uniques, de séries d’œuvres et parfois même de collections entières, comme le remarquable fonds Puget, issu de la célèbre

dynastie de facteurs d’orgues Toulousains.

Dans sa mission de sauvegarde, de conservation et de valorisation du patrimoine public, le musée peut compter sur le soutien des Amis du Musée, grâce auxquels plus de 60 œuvres ont pu être acquises.

 

Les collections

Les collections du musée s’articulent autour de trois axes forts : beaux-arts, art sacré, archéologie...

Elles dépassent largement le simple cadre communal, offrant un écrin à des œuvres d’intérêt régional, voire national, à l’image de la très belle collection Puget.

 

 

Musée du Pays de Cocagne

1, rue Jouxaygues

81500 Lavaur

Tél. : 05 63 58 56 55

www.musees-occitanie.fr

 

 


Pour aller plus loin...

Lavaur. Cité cathare en pays de cocagne

Cliquez sur l'image

Tirée de l'ombre par sa passion cathare, la cité tarnaise de Dame Guiraude allait rejoindre, dans les flammes et le sang, le giron des rois de France. Par la suite, siège d'un puissant consulat, capitale de diocèse, mais aussi importante place de foires et marchés, Lavaur s'affirmera au fil des siècles comme un pôle économique, politique et religieux. A partir de ses ruelles étroites surplombant les courbes douces de l'Agout, on peut lire l'évolution concentrique de l'antique castrum en une véritable ville forte, dont les lices abritent désormais de paisibles jardins et promenades. A la frontière entre Albigeois et Lauragais, au cœur de l'ouest tarnais, Lavaur s'apprête, sereine, à entrer dans le nouveau millénaire, fière de son église neuf fois centenaire, comme de l'audace architecturale du nouveau site (laboratoire de dermocosmétique) des Cauquillous.
Lavaur: Une nouvelle capitale aux portes de Toulouse

Cliquez sur l'image

Lavaur fascine par la richesse de son histoire. Haut lieu du catharisme, gérée par une autorité consulaire et par la Couronne qui y installa un évêché pendant près de cinq siècles, la cité constitua longtemps un modèle original de gouvernement. Sur ces terres aujourd'hui viticoles, les Vauréens cultivaient autrefois le pastel, avant de se spécialiser dans la production de la soie. Aujourd'hui, la capitale du pays de Cocagne, qui jouit d'un fort renouveau de population et d'une hausse de sa fréquentation touristique, forge peu à peu son identité de demain. Entre passé, présent et avenir, découvrez cette ville qui sait s'adapter à son temps tout en conservant un charme et une originalité intimement liés à son architecture préservée.
Le pastel en pays de Cocagne

Cliquez sur l'image

Pour explorer l’histoire et découvrir les secrets du pastel en Pays de Cocagne, Chantal Armagnac nous entraîne, sur les terres d’Occitanie, dans un passionnant voyage : un périple à travers le temps, les sciences et les arts où se révèlent, de fil en aiguille, toutes les richesses du pastel, végétal tout à la fois mythique et méconnu.
Et pour parfaire ces découvertes, l’auteur n’oublie pas d’emprunter certains chemins de traverse, ceux de l’imaginaire, afin de nous faire rencontrer, entre Néolithique et XXIe siècle, trois femmes nées sous le signe du pastel.
Car, comme l’écrit Bernard Manciet, un des plus grands poètes gascons du XXe siècle :
« De Naucratis à Ephèse, de la Mer Rouge à la Mer du Nord, de Nicolas Flamel à la Belle Paule de Toulouse, partout se rencontrent des femmes sur le chemin du pastel. Elles en sont le nombre d’or. » ­
Un ouvrage qui accompagne, avec bonheur, l’actuelle renaissance de l'or bleu.

À voir également dans le département

Puycelsi

Puycelsi, superbe village médiéval fortifié…

placePuycelsi - Tarn 
label Curiosités naturelles Légendes, histoires & Trésors Bastides, Villes & villages  
La bastide de Saint-Sulpice

Saint-Sulpice, une des premières bastides albigeoises

placeSaint-Sulpice - Tarn 
label Bastides, Villes & villages  

Jean Jaurès, Francisco Goya et Pierre Fabre

placeCastres - Tarn  
label Gens d'ici  
Le Viaduc du Viaur,

Le Viaduc du Viaur, véritable dentelle aérienne

placeTanus - Tarn 
label Edifices remarquables  

Découvrez les régions du Grand Sud