Ambialet, cité de caractère, dans la boucle du Tarn

Ambialet, classé en 2018 « Petite cité de caractère » offre la particularité d’être construit sur l’isthme le plus étroit d’Europe, En effet, à peine une dizaine de mètres sépare les deux rives du Tarn au niveau de la centrale hydroélectrique EDF.

Des Celtes aux comtes de Toulouse en passant par la croisade contre les albigeois, cette situation géographique unique a incité les hommes à venir s’y réfugier ou à y installer leur pouvoir.

 

Un peu d’Histoire…

De tout temps  Ambialet a accueilli l’installation de peuplades, Gaulois, Romains, Anglais  puis les Vicomtes d'Albi. Ces derniers y construisirent un redoutable château.

Au Moyen-âge, Ambialet devient le siège de la Vicomté des Trencavel, rivaux des Comtés de Toulouse puis fut occupé par Simon de Monfort pendant la croisade contre les Albigeois.

Durant la Croisade, Simon de Montfort ne manqua pas de s'arroger la propriété du château où il convoqua le Comte de Toulouse, Raymond VI. Aux mains des Anglais pendant la guerre de Cent ans, des protestants pendant les Guerres de Religions, ruiné, Ambialet est reconstruit au 17e siècle.
Le village est divisé en deux parties :

 

Ambialet le Bas

Avant la Révolution, Ambialet le Basétait le siège de la vicomté et deux bacs assuraient les communications en direction de Valence et Courris jusqu'à la construction des ponts après 1900. 

La porte de l'Holmière protège le village des crues du Tarn, un sentier à travers les maisons conduisant à l'église Saint-Gilles, édifice gothique incendié en 1568, restauré en 1994-1995 et utilisé comme lieu d'expositions. 

Au sommet de la presqu'île s'élève le prieuré, un monastère, et son église romane du XIe siècle.

Ce sommet de la presqu’île a été occupé de très bonne heure par un petit monastère desservant une église consacrée à la Vierge. 

En 1057, le vicomte d’Albi fait don de ce monastère et de l’église à des moines bénédictins dépendant de l’abbaye Saint-Victor de Marseille.

Ces moines occupèrent le monastère, sans interruption, pendant cinq siècles.

Après le rattachement de la vicomté d’Ambialet au royaume de France, le monastère diminue progressivement d’importance. 

En 1458, il passe sous l’autorité du chapitre de Montpellier et son prieur devient une sorte de curé doyen des trois paroisses d’Ambialet, Lacondamine et Courris, dont les moines du prieuré assurent le service religieux.

Le monastère est abandonné par les moines bénédictins au moment des guerres de religions et, jusqu’à la Révolution, il n’est plus, avec ses dépendances qu’un lointain bénéfice du chapitre de Montpellier qui en fait percevoir les revenus au curé d’Ambialet.

À la Révolution, les biens du prieuré passent à la commune d’Ambialet

À ce jour, le Prieuré se visite seulement durant les visites guidées organisées par l'Office de Tourisme en juillet et août. Il est aujourd'hui occupé par les étudiants de l'Université Saint Francis de Pennsylvanie (USA).

 

Ambialet le Haut

C’est le siège administratif de la commune, dominé par les ruines du château seigneurial « le Castella », auquel on accède par un sentier qui conduit ensuite à celles du château Saint-Raphaël d'où l'on peut admirer un panorama exceptionnel.

Sur la commune également, on trouve le hameau de La Condomine et ses  maisons imbriquées autour de l'église Saint-Pierre au clocher roman remarquable. Bonneval est un autre hameau d’Ambialet,  traversé par le GR 36 où l'on découvre les ruines d'un ancien château. L'église est dédiée à sainte Carrissime.

D'autres petits hameaux forment cette commune très étendue….

 

Mairie d’Ambialet,

149, route de Villefranche,

 81430 Ambialet

Tél. : 05 63 55 32 10

 

http://www.ambialet.ccmav.fr/

 

À voir également dans le département

Le gâteau à la broche

placeLagrave – Tarn 
label Gastronomie [à manger]  
Le Musée Toulouse-Lautrec

Le Musée Toulouse-Lautrec

placeAlbi – Tarn 
label Gens d'ici Musées & Collections  

Le pull des gendarmes, des pompiers et de l'armée made in Tarn

placeLabruguière – Tarn 
label Made in Grand Sud  
Le Musée Charles Portal

Le Musée Charles Portal, musée de l'Histoire de Cordes

placeCordes-sur-Ciel – Tarn 
label Musées & Collections  

Découvrez les régions du Grand Sud