Remettre le château de Varen au centre du village

La plupart du temps les châteaux sont à l'extérieur des villes et des villages. A Varen il est au milieu du village. Et il y a une explication, à l'origine il s'agissait d'un logis abbatial.

 

Un peu d’Histoire…

La fondation de l'église est attribuée, suivant la tradition, à saint-Gérard d'Aurillac, apparenté à Pépin, roi d'Aquitaine. 

Il aurait installé au 11e siècle des moines bénédictins. Prieuré dépendant de l'abbaye d'Aurillac, l'église fut construite vers la fin du 11e siècle. 

Au 15e siècle, une partie du monastère fut remplacée par un château fortifié, symbole de la puissance des moines. 

L'abbaye fut sécularisée en 1561. 

Un collège de chanoines remplaça les moines avec, à sa tête, un doyen.

En 1581, le doyenné fut saccagé par les Protestants et le doyen décapité devant la porte de l'église. 

Situé près de la collégiale, le château fut construit à la fin du 15e ou au début du 16e siècle. 

C'est un donjon rectangulaire à mâchicoulis. Au-dessus du deuxième étage, une galerie était soutenue par des corbeaux encore conservés. L'intérieur, qui comprend trois étages desservis par un escalier à vis, offre de vastes pièces en partie effondrées. 

S'y remarquent encore de grandes cheminées et les restes d'un décor de stuc. 

Le donjon est relié au système de fortification par une petite construction munie d'une tourelle et d'une partie cintrée.

 

Le village

L'histoire du village ne se résume pas au doyenné.

-       1846 : Inscription de l'église au registre des monuments historiques.

-       1er septembre 1858 : Inauguration du « grand central » ligne de chemin de fer Rodez - Montauban qui désenclavait la région.

La gare de Lexos aux dimensions colossales s'ouvrait sur trois directions : Paris via Capdenac, Toulouse et Montauban pour qui elle était le passage obligé avant la construction de la ligne Brive Cahors Montauban Toulouse.

La présence de la ligne allait permettre la transformation de l'usine à chaux en une cimenterie particulièrement florissante et sans cesse modernisée jusqu'à la fermeture brutale en 1994.

Dès lors, Varen accuse durement le coup de cette « délocalisation » et le site particulièrement attractif intéresse et attire de nombreux étrangers, Anglais et Néerlandais, qui viennent se fixer dans le village.

 

À voir également dans le département

Le château de Goudourville

Le château de Goudourville, la « Maison des Goths »

placeGoudourville – Tarn-et-Garonne 
label Châteaux & Monuments  

La légende du Père Calixte

placeLauzerte - Tarn-et-Garonne
 
label Légendes, histoires & Trésors Cultes religieux, mystiques & païens  

Caylus, cité médiévale

placeCaylus – Tarn-&-Garonne 
label Archéologie et vieilles pierres  

Au fil de l’eau…

placeValence-d’Agen – Tarn-et-Garonne 
label Fêtes & festivals, confréries  

Découvrez les régions du Grand Sud