La somptueuse villa Léopolda, une des villas les plus chères au monde

Située sur les hauteurs de Villefranche-sur-Mer, au lieu-dit col de Caire, entre Nice et Monaco et bénéficiant d’une vue imprenable sur la méditerranée, la villa Léopolda est une villa exceptionnelle. Elle est l’une des plus chères au monde, la troisième selon certaines estimations… 750 millions de dollars soit environ 653 millions d’euros, la première étant le palais de Buckingham et la deuxième, une maison construite en Inde en 2010.

Elle a connu une existence des plus étonnantes…

C’est en ce lieu qu’a été tourné le film  de tournage du film « La Main au collet » d’Alfred Hitchcock avec Cary Grant et Grace Kelly.

La villa de 2 700 m2 dispose de 10 chambres et bénéficie d’un parc de 8 hectares, abritant plus de 1 200 arbres de variété diverses.

  

Un peu d’Histoire…

Le  domaine appartenait autrefois au roi Léopold II de Belgique, fils de Louise d’Orléans et Léopold 1erqui l’avait acquise pour un franc symbolique, 

Léopold II de Belgique avait fait de l’ancien domaine un cadeau pour sa maîtresse Blanche Zélia Joséphine Delacroix, également connue sous le nom de Caroline Lacroix. Après la mort de Léopold, Blanche Delacroix est expulsée et son neveu, le roi Albert Ier, en devient le propriétaire. Pendant la première guerre mondiale, la villa « La Leopolda » a été utilisée en tant qu’hôpital militaire.

En 1919, Thérèse Vitali, comtesse de Beauchamp, acquit la propriété et en fit effectuer les modifications. L’architecte américain Ogden Codman Jr. acheta la douzaine de structures existantes qui composaient la propriété, y compris deux cottages paysans, et commença son œuvre architecturale en 1929. Cela fut achevé en 1931.

Puis la villa connu de nombreux propriétaires. La propriété a été vendue à Izaak Walton Killam, dont l’épouse a hérité des lieux après sa mort. À la fin des années 1950, elle la vendit à Gianni Agnelli, président de Fiat, et à Marella Agnelli.

Les Agnelli ont ensuite vendu la Villa Leopolda à la philanthrope canadienne Dorothy J. Killam en 1963 qui y vécut jusqu’à sa mort en 1965. En 1987, La Léopolda est devenue l’une des propriétés du banquier Edmond Safra et de son épouse, Lily.

La propriété a abrité de nombreuses fêtes somptueuses, comptant parmi les invités les Gri­maldi, la princesse Firyal de Jordanie, le prince Amyn Aga Khan, Christina Onassis.

 

Une vente rocambolesque…

390 millions d’euros, c’est la somme pour laquelle l’oligarque russe Mikhaïl Prokhorov s’est porté acquéreur de la villa, propriété de Lily Safra, veuve de Edmond Safra, le 23 juillet 2008, en versant 39 millions d’euros à titre d’acompte, avant de finalement se rétracter le 16 décembre 2008, soit une semaine après la date fixée pour la signature définitive.

Une bataille juridique s’en suivra, qui durera jusqu’en 2012, la cour de cassation déboutant Mikhaïl Prokhorov de sa demande visant à récupérer son dépôt de garantie, dont Lily Safra fera don à des associations caritatives et des organismes de recherche médicale.

Étonnante villa Léopolda…

 

Villa Leopolda

1670 Avenue Léopold II,

06230 Villefranche-sur-Mer

 

À voir également dans le département

La villa Léopolda

La somptueuse villa Léopolda, une des villas les plus chères au monde

placeVillefranche-sur-Mer - Alpes-Maritimes 
label Edifices remarquables Films : lieux de tournage Records : Les + et les - Etonnant... non ?  
Saorge

Saorge, village médiéval authentique

placeSaorge – Alpes-maritimes 
label Bastides, Villes & villages  
La Bendoura soutana

La Bendoura soutana devenue Bain du Sémite par plaisanterie

placeSaorge – Alpes-maritimes 
label Curiosités naturelles Légendes, histoires & Trésors Etonnant... non ?  

Le Bain du Sémite, curiosité naturelle née d’une blague

placeSaorge – Alpes-maritimes 
label Etonnant... non ?  

Découvrez les régions du Grand Sud