Le « Terrrrrrrrrrrrrrrrrrrible » de Penne

Le « Terrrrrrrrrrrrrrrrrrrible » c'est Alexandre Viguier ( 1835-1911 ) un enfant de Penne, fermier autodidacte dont les livres de chevet sont la Bible, le code civil et le code pénal. 

Expert géomètre de renommée régionale, il est très doué pour démêler les litiges d'ordre foncier, ce qui lui vaut le surnom de « terrible de Penne ».

Le Terrible se croyait victime d’une machination fomentée par sa femme avec l’aide de la justice pour provoquer sa perte. 

On lui doit divers opuscules imprimés dont « la grande lanterne », « Le 3e écho de la trompette de Jéricho », « Le grand épervier », …

Pour lui la nation française était en danger et il avait pour mission de la sauver et d’éclairer la justice.

Il alluma sa première lanterne dans une rue de Vaour le 5 mars 1887 à midi. 

Elle resta allumée jusqu’en octobre, date à laquelle, considéré comme un danger pour l’ordre public, il fut emprisonné durant trois jours. 

Muni de sa lanterne, il se promenait un peu partout sur les foires et les diverses agglomérations. 

Ce fut en octobre 1896, qu’il prit le train pour Paris dans le but d’aller éclairer la justice 

Suite à des soucis d'argent et ses déboires conjugaux, il fut contraint de vendre sa ferme en 1887. 

Dès lors commence sa vie publique,  Il laisse pousser barbe, cheveux et ongles et part sur les routes portant une grosse lanterne pour « éclairer les employés de la justice de la nation et du monde entier … éviter la guerre et faire la paix européenne ». 

A l'occasion de la venue du Tsar Nicolas II à Paris le 6 octobre 1896, il prend le train pour la capitale pour demander au Tsar d'abolir l'esclavage en Russie. 

A peine arrivé, il est enfermé à l'asile Saint-Anne. 

Reconnu non fou, il en sort quelques mois plus tard, barbe et cheveux coupés. 

De retour à Penne, il poursuit son combat politique et idéologique sur les routes du canton dans l'indifférence amusée de ses concitoyens.

Il se présenta pour la première fois aux élections législatives de janvier 1893. 

Il se présenta par la suite trois fois : aux législatives de 1899 et 1902, puis aux sénatoriales de 1905. 

Son programme prévoyait un désarmement mondial et la redistribution des richesses afin de combler le fossé entre les riches et les pauvres. 

 

A voir autour de Penne

Un parcours d'interprétation vous apprendra tout ce qu'il y a à savoir sur ce site unique en Occitanie et notamment son château.

Le centre-ville de Penne est charmant, avec son église du XIIIe siècle et la Chapelle Sainte-Madeleine des Albis. 

Au sud de la ville, se trouve la forêt domaniale de la Grésigne, avec une forêt de chênes colossale de 3600ha. 

Le territoire de la commune et ses alentours est classé en Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique .

Visitez le Château de Bruniquel à proximité de la ville. 

 

 

 

 

À voir également dans le département

Des gâteaux très particuliers

placeLagrave – Tarn 
label Etonnant... non ?  
Le célèbre sphynx

Qui a semé les petits cailloux...

placeSidobre - Tarn 
label Archéologie et vieilles pierres Curiosités naturelles  
La château de Grandval,

Le château de Grandval, au milieu de l'eau

placeTeillet – Tarn 
label Châteaux & Monuments  

Albi : Mydrop made in Grand Sud, comme un look vintage made in USA

placeAlbi - Tarn  
label Gens d'ici Etonnant... non ? Made in Grand Sud  

Découvrez les régions du Grand Sud