Mythique Hôtel de Paris

L’hôtel de Paris, palace de style Belle Époque en plein cœur de Monaco, dans le quartier de Monte-Carlo, appartient au groupe Société des bains de mer de Monaco. Il a été fondé et inauguré en 1864 par le prince Charles III de Monaco, sur les plans de l'architecte français Godinot de la Bretonnerie.

Après quatre années de rénovation l'hôtel a ouvert ses portes début 2019.

Pour y dormir, il faudra compter entre 35000 et 45000 euros par nuit. 

La suite « Prince Rainier III », du nom du père de l’actuel souverain monégasque, le Prince Albert II  fait  600 m2.

A ce prix, les voyageurs pourront profiter d’une vue plongeante sur la place du Casino, d’une terrasse de 135 mètres carrés avec piscine chauffée à débordement, le tout dans un écrin de quelques 600 m2, véritable villa sur toit. 

L’ouverture de la plus grande suite de l’hôtel de Paris marque la fin de travaux gigantesques, qui auront duré 5 ans, pour un montant de 270 millions d’euros, selon la Société des bains de Mer (SBM).

L’hôtel compte désormais 209 chambres et suites. C’est moins qu’avant, mais elles ont gagné en espace, avec une superficie minimum de 36 m2.  

Les travaux coïncident avec la transformation de la place du Casino où l’ancien Sporting d’Hiver a été démoli pour faire place à un ensemble de commerces, bureaux et appartements haut de gamme, le « One Monte Carlo ».

 

Un peu d’Histoire…

En 1987, Rainier III propose au chef Alain Ducasse de créer un restaurant gastronomique. 

En 1990, ce dernier obtient la troisième étoile du Guide Michelin, faisant de l’hôtel de Paris le premier palace à avoir obtenu ce niveau de classement

Le palace renommé possède en sous-sol, à 13 mètres sous le rocher, l'une des caves à vin les plus prestigieuses au monde. 

Elle fut inaugurée en 1874 par Marie Blanc, épouse et successeur du fondateur de la Société des bains de mer, après dix-huit mois d'un chantier colossal. 

Ce dédale souterrain de 1500 m2 abrite 550 000 bouteilles disposées avec délicatesse sur 1 kilomètre de casiers. 

Les vins sont classés en deux catégories : «à faire vieillir» et «à boire». Tous les vins en caisse de bois sont en vieillissement. 

La Romanée-Conti en Bourgogne côtoie ainsi les Châteaux d'Yquem, Pétrus, Ausone, Cheval Blanc...

 

Cinéma, lieux de tournage…

Cinéma et télévision se sont servis souvent des décors de l'hôtel.

L'hôtel de Paris est le point de départ de la série télévisée « Amicalement vôtre », avec Tony Curtis et Roger Moore, où Lord Brett Sinclair et Danny Wilde se rencontrent dans le bar, et se battent pour une olive.

Les autres tournages :

2006 : « Hors de prix », de Pierre Salvadori, avec Gad Elmaleh et Audrey Tautou.

2008 : « La Fille de Monaco », d'Anne Fontaine avec Fabrice Luchini et Louise Bourgoin.

2010 : « L'Arnacœur », de Pascal Chaumeil avec Romain Duris et Vanessa Paradis.

2010 : « Iron man 2 », de Jon Favreau avec Robert Downey Jr. et Scarlett Johansson.

2011 : « Bienvenue à Monte-Carlo », de Thomas Bezucha, avec Selena Gomez.

En 2020 , dans un nouveau court-métrage de Claude Lelouch, le pilote Ferrari Charles Leclerc conduit une Ferrari à fond dans les rues de la Principauté .

Intitulé « Le grand rendez-vous », ce tournage en forme de remake moderne du célèbre court-métrage de 1976 « La traversée de Paris » tournée en une seule prise et sans autorisation.

 

Le Prince Albert II de Monaco  qui avait donné les autorisations nécessaires, était présent sur les lieux du tournage. 

 

Hôtel de Paris

Place du Casino,

98000 Monaco

Tél. : +377 98 06 30 00

 

https://fr.lhw.com/hotel/Hotel-de-Paris-Monte-Carlo-Monte-Carlo-Monaco

 

 

 

 


Pour aller plus loin...

l'Hotel de Paris à Monte-Carlo un siècle d'histoire

Cliquez sur l'image

La légende du cinéma à Monaco

Cliquez sur l'image

Un beau jour de 1954, une succession de plans, somptueux, du film d'Hitchcock La Main au collet montrait Grâce Kelly, star hollywoodienne de renom, qui découvrait la principauté de Monaco. La vision était prémonitoire. La comédienne, installée dans un coupé bleu chromé, surplombait un paysage de rêve où se montraient, aisément identifiables, le palais (sans drapeau), le casino, le port et l'hôtel de Paris. L'année suivante, la blonde la plus chic du cinéma américain, en visite au festival de Cannes, revenait passer une journée sur le Rocher et y rencontrait Son Altesse Sérénissime Rainier III. Une année plus tard encore, en 1956, miss Grâce Patricia Kelly épousait le prince souverain, et Monaco entrait dans la légende.
Cet ouvrage, recueil d'anecdotes inédites et d'histoires secrètes, raconte comment une principauté méditerranéenne est devenue un studio de cinéma à ciel ouvert mais aussi un lieu important du septième art.
Recensant les séjours de gens du spectacle dans la principauté, les projets cinématographiques avec Aristote Onassis lorsqu'il dirigeait la Société des bains de mer, les rôles proposés à la princesse et qu'elle refusa, La Légende du cinéma à Monaco évoque tous les films mis en boîte sur le Rocher. Et nous promène, avec humour, dans un monde spectaculaire et scintillant qui atteste de l'histoire et de la richesse d'un pays.

À voir également dans le département

Le Jardin japonais de Monaco

placeMonte-Carlo - Principauté de Monaco 
label Parcs de loisirs et Parcs animaliers  

RMC, la radio qui monte, qui monte...

placeMonte-Carlo - Principauté de Monaco  
label Made in Grand Sud  

La Grotte de l'Observatoire

placePrincipauté de Monaco 
label Curiosités naturelles  

Le Musée des Souvenirs napoléoniens et des Archives du Palais

placeMonaco – Principauté de Monaco 
label Musées & Collections  

Découvrez les régions du Grand Sud