Jean Castex : Monsieur déconfinement, nommé 1er ministre

label

Le 2 avril 2020, le Premier ministre Édouard Philippe nomme Jean Castex au ministère de la Santé pour étudier les scénarios de déconfinement en lien avec l'épidémie Covid 21

Jean Castex est le petit-fils de Marc Castex, maire de Vic-Fezensac de 1971 à 19891.

C'est parce que celle qui allait devenir son épouse, Sandra Ribelaygue, qui est catalane que Jean Castex est devenu Catalan.
Aux dernières élections, Sandra Ribelaygue, a été réélue conseillère municipale à 97,29% des voix dans la commune de Valcebollère, un petit village situé à une heure de la commune de Prades. 

 

Une carrière bien remplie

Diplômé de l'IEP de Paris et ancien élève de l'ENA en 1991, il devient conseiller référendaire puis conseiller-maître à la Cour des comptes. 

Il a ensuite occupé les postes de secrétaire général de la préfecture du Vaucluse puis président de la Chambre régionale des comptes d'Alsace de 2001 à 2004.

De 2004 à 2006, il est le directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins au ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, puis de 2006 à 200, il est directeur de cabinet de Xavier Bertrand au ministère de la Santé, puis au ministère du Travail de 2007 à 2008.

En mars 2008, il est élu maire UMP de Prades, puis en mars 2010, conseiller régional du Languedoc-Roussillon après avoir mené la liste UMP-NC de Raymond Couderc dans les Pyrénées-Orientales.

En novembre 2010, il remplace Raymond Soubie au poste de conseiller aux affaires sociales au Cabinet du président de la République française auprès de Nicolas Sarkozy. 

Le 28 février 2011, il est nommé secrétaire général adjoint de l'Élysée, fonction qu'il occupe jusqu'à la fin du mandat du président Sarkozy, le 15 mai 2012.

Candidat dans la 3e circonscription des Pyrénées-Orientales, il est battu par la candidate PS, Ségolène Neuville lors des élections législatives de 2012.

À l'occasion des élections municipales de mars 2014, il est réélu maire de Prades dès le premier tour, avec 70,19 % des suffrages.

En mars 2015, il est élu conseiller départemental du canton des Pyrénées catalanes en tandem avec Hélène Josende.

En septembre 2017 il est nommé délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à Paris. 

Lors de différentes campagnes électorales il a toujours été un ardent défenseur du Train Jaune catalan.

Début juillet 2020, Jean Castex est nommé premier ministre par emmanuel macron, en remplacement d'Edouard Philippe.

 

 

À voir également dans le département

Le Château de l'Esparrou

Le Château de l'Esparrou... et son vignoble reconnu

placeCanet en Roussillon – Pyrénées-Orientales 
label Edifices remarquables Films : lieux de tournage Gastronomie [à boire] Châteaux & Monuments  
Les Bains de Llo

Llo, le bain dans la neige

place Llo - Pyrénées-Orientales 
label Forme & Bien-être  
Le pont Séjourné

Le Train Jaune et ses deux ponts remarquables

placePyrénées-Orientales 
label Gare, train, bateau, avion...  

Dignum est cantare vinum dignum… , il est juste de chanter un vin qui le mérite

placeTautavel – Pyrénées-orientales 
label Gastronomie [à boire]  

Découvrez les régions du Grand Sud