La Vierge apparait en 1686

La commune de Celles est située au début de la vallée de Lesponne, sur la RD 117, entre Saint-Paul-de-Jarrat et Lavelanet.

La Chapelle du Pla-Rouzaud se situe aujourd’hui à l’emplacement de l’apparition de la sainte Vierge en 1686.

Une source proche fut désignée à un jeune berger par l'apparition et devint un lieu de dévotion pour de nombreux malades. 

Quarante-deux guérisons furent reconnues comme miraculeuses, maladies des yeux, fièvres,… 

La chapelle d'origine qui datait de 1695 a été détruite en 1789, sa reconstruction commencée en 1854 fut achevée en 1878. 

Une association s'est créée en 1999 pour sa restauration.

 

Un peu d’Histoire

Le 28 mai 1686, la Vierge apparut à un adolescent de 15 ans, Jean Courdil qui  travaille dans un champ de millet. 

Il relève la tête pour contempler le paysage verdoyant et adresse une prière au Créateur tout en prenant le chemin qui mène à la métairie de ses parents. 

À cet instant, il voit un pigeon blanc qui marche devant lui et qui, à sa grande stupéfaction, se transforme en une fillette vêtue de blanc paraissant 6 ou 7 ans. Jean est épouvanté ! La fillette lui dit :

« Ne crains rien mon cher enfant, je suis la Sainte Vierge. »

Et elle continue de marcher devant lui et grandit au fur et à mesure. Arrivés devant la fontaine du Pla Rouzaud, Jean se met à genoux et l’apparition fait de même. 

La belle dame lui dit que Dieu demande au peuple de faire pénitence, particulièrement quelques personnes de Celles qui auraient beaucoup à se reprocher.

Elle ajoute qu’il est un bon fils et qu’il doit continuer dans cette voie.

Quand le jeune homme revient sur les lieux un peu plus tard, escorté de son frère et de sa sœur, il retrouve sa bêche oubliée sur laquelle maintenant trois feuilles de chêne dessinent une croix.

La Vierge apparaîtra à nouveau à Jean six semaines plus tard pour lui dire qu’il a bien exécuté ce qu’elle lui a demandé.

Elle précise : « La fontaine sera bonne ».

Le bouche à oreille fonctionne très vite et les pèlerins arrivent en foule. Tous viennent boire et se laver à la source de l’apparition. 

Moins de six mois après l’événement, un procès-verbal recense déjà 42 cas de guérisons miraculeuses intervenues sur les maladies les plus variées, mais en majorité affectant les yeux.

Des guérisons que l’on nomme miracles. 

Miracles de la foi, suggestion, diront certains esprits incrédules. Parmi les guérisons répertoriées, de nombreux enfants en bas âge considérés comme perdus. 

Alors, c’est sans doute avec son cœur qu’il faut essayer de comprendre ce qui s’est passé là, et c’est avec son cœur qu’il faut aller visiter Notre-Dame de Celles.

 

 Pour atteindre Notre-Dame de Celles, il faut traverser tout le bourg et prendre une petite route qui grimpe pour arriver bientôt au lieu-dit le Pla Rouzaud, où se dresse la chapelle

 

(Avec « Il était une Foix en Ariège »)

 

À voir également dans le département

Le Château de Miglos

placeMiglos – Ariège 
label Pays cathare Châteaux & Monuments  

Le château de Foix, symbole de l'Ariège

placeFoix – Ariège 
label Pays cathare  

Le château de Seix, ancienne fortification médiévale

placeSeix - Ariège 
label Châteaux & Monuments  

La cascade d'Ars

placeAules-les-Bains – Ariège 
label Curiosités naturelles  

Découvrez les régions du Grand Sud