Le carnaval de Pézenas et les animaux totémiques

Comme chaque année, Pézenas est en fête durant le mois de février ! De la Saint-Blaise, fête de la naissance de la cité à Carnaval, la fête bat son plein

Très belle fête populaire, historique, païenne et pleine d'humour, la fête de la Saint Blaise, Sant Blasi, le Saint Patron de la ville de Pézenas, célèbre la fin de l'hiver et marque l'ouverture des festivités de Carnaval, symbole de renouveau de la nature et du réveil de la terre. Au programme notamment,  déambulations des « femmes sauvages » se jetant au cou des hommes et de Sant Blasi sur son âne, danses, chants, repas, messe, Bal…

 

Les légendes du poulain...

Depuis le haut Moyen-Age, dans de nombreuses villes et villages de l’Hérault, les habitants ont choisi des animaux comme symboles totémiques. 
Incarnant soit le personnage central d’une légende, soit un caractère dominant comme la force du taureau, ils servent d’ouverture à toutes les festivités locales. 
A Pézenas, le « poulain » est une sorte de cheval énorme, fait de cerceaux de châtaigner, recouverts d’une housse bleue parsemée d’étoiles, jadis fleurs de lys. 
Autrefois, la bête légendaire quêtait pour les pauvres, les spectateurs jetaient, depuis leurs fenêtres, l’obole qui roulait le long de son col. 
Conduit par un meneur, vêtu de rouge et blanc, le poulain est suivi de fifres, hautbois et « tambournels ».

La légende du poulain apparaît tardivement, en 1701, lors de la visite des ducs de Berry et de Bourgogne. En 1226, le roi Louis VIII, dit le Lion, venu guerroyer en Languedoc, séjourne à Pézenas. Lors des fêtes données en son honneur, sa jument favorite tombe malade. A regret, il la confie aux consuls de la ville pour en prendre soin.

A son retour de la guerre des Albigeois, le roi, très étonné, aperçoit auprès de sa jument « Lo Polin » qu’elle avait mis bas et que la ville lui présente, orné de rubans et de feuillages. Pour conserver et perpétuer cet événement, sous l’injonction du roi, la ville fit construire un poulain en bois dont le destin serait de participer à toutes les fêtes publiques.

Autre légende, plus tardive que celle du Poulain, elle est aussi liée à la loyauté. Ainsi, en 1622, lors de la visite du roi Louis XIII, dit le juste, l’un des seigneurs de sa suite, le Maréchal de Bassompierre (ou peut être le seigneur de Savignac) veut traverser la Peyne. Il voit une paysanne, jupe troussée, qui s’apprête aussi à gagner l’autre rive.

Galamment, il lui offre l’aide de sa monture, elle monte en croupe et tous deux franchissent la rivière pour entrer dans Pézenas, sous les yeux du peuple amusé.



http://www.ville-pezenas.fr/ 

http://www.pezenas-tourisme.fr/ 

 

 

À voir également dans le département

Tombe de Georges Brassens

Où est la tombe de Monsieur Brassens ?

placeSète - Hérault 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

Le sentier des Capitelles

placeCourniou les Grottes - Hérault 
label Routes & chemins  

Les vélos qui grimpent au mur !

placeMontpellier – Hérault 
label Etonnant... non ?  

La Grotte de la Deveze

placeCourniou les Grottes - Hérault 
label Curiosités naturelles  

Découvrez les régions du Grand Sud