Douze melons de Cavaillon, la rente viagère d’Alexandre Dumas

Les melons de Cavaillon sont très appréciés de beaucoup de gens. Ils le furent notamment d’Alexandre Dumas, l’auteur des « trois Mousquetaires » notamment.

 

Mais écoutons le grand écrivain : 

« A vingt-cinq kilomètres d'Avignon. Restes d'un arc de triomphe. Melons d'hiver renommés.
On présume que la ville de Cavaillon n'est citée ici ni pour sa position sur la Durance, ni pour son voisinage d'Avignon, ni pour son arc de triomphe, mais pour ses melons, non pas d'hiver, mais verts, renommés.
Un jour je reçus une lettre du conseil municipal de Cavaillon, lequel me dit que, fondant une bibliothèque et désirant la composer des meilleurs livres qu'il pourrait se procurer, il me priait de lui envoyer deux ou trois de mes romans qui, dans mon esprit, tiendraient la première place. J'ai un fils et une fille, je crois les aimer également ; j'ai cinq ou six cents volumes, je crois éprouver pour eux tous une sympathie à peu près égale ; je répondis à la ville de Cavaillon que ce n'était pas un auteur qu'il fallait faire juge du mérite de ses livres ; que je trouvais tous mes livres bons, mais que je trouvais les melons de Cavaillon excellents ; que, par conséquent, j'allais envoyer à la ville de Cavaillon une collection complète de mes oeuvres, c'est-à-dire quatre ou cinq cents volumes, si le conseil municipal voulait me voter une rente viagère de douze melons verts.
Le conseil municipal de Cavaillon, je dois le dire, me répondit poste pour poste que ma demande avait été accueillie à l'unanimité et que je me trouvais avoir une rente viagère, la seule selon toute probabilité que j'aurai jamais.
Il y a une douzaine d'années que je jouis de cette rente, et, je dois le dire, elle n'a jamais manqué une fois d'arriver à l'époque où les melons verts, un peu en retard sur les autres, entrent dans leur maturité ; or je ne sais pas si le conseil municipal de Cavaillon a l'obligeance de faire un choix parmi ses melons et de m'envoyer ceux qu'il croit les meilleurs, mais je répète que je n'ai jamais rien mangé de plus frais, de plus savoureux et de plus sapide que les melons de ma rente. Je n'ai donc qu'un désir à émettre, c'est que mes livres aient toujours pour les Cavaillonnais le même charme que leurs melons ont pour moi ; c'est à la fois une occasion qui se présente d'exprimer à mes bons amis de Cavaillon toute ma reconnaissance, et de désigner à toute l'Europe leurs melons comme les meilleurs que je connaisse ».


Avec la Société des Amis d'Alexandre Dumas 

 

https://www.luberoncoeurdeprovence.com/savourer/melon-de-cavaillon

 

À voir également dans le département

Le Jardin conservatoire des Plantes Tinctoriales, unique en Europe

placeLauris – Vaucluse 
label Curiosités naturelles Parcs de loisirs et Parcs animaliers Musées & Collections  

Le musée du Cartonnage et de l’Imprimerie de Valréas

placeValréas - Vaucluse 
label Musées & Collections  

Le Thor, village typique du pays de Sorgue et capitale du Chasselas

placeLe Thor – Vaucluse 
label Gastronomie [à boire] Bastides, Villes & villages  

Saumane domine le pays des Sorgues

placeSaumane de Vaucluse – Vaucluse 
label Bastides, Villes & villages  

Découvrez les régions du Grand Sud