Fort comme un basque

label

On dit souvent fort comme un Turc. On devrait plutôt dire fort comme un Basque.
Car les Basques sont forts. Tellement forts  qu’ils ont créé une discipline sportive, la force basque, née des pratiques quotidiennes des travailleurs à la ferme.
Depuis des millénaires, en effet, les basques aiment à se lancer des défis dans les fermes avoisinantes ou d’autres villages. L’épreuve de  « soka-tira », tir à la corde, reste la plus connue. Elle est  pratiquée dans de nombreux pays et oppose souvent deux villages.
Parmi les épreuves spectaculaires de force basque, on peut citer la course des porteurs de bidons de lait, des porteurs de sacs de céréales, les bûcherons, l'épreuve de la charrette, des leveurs de ballots de paille…

Des épreuves variées
Les jeux de force basque offrent 10 disciplines : la course de bidons de lait (txinga erematea), le tir à la corde (soka tira), le bûcheron (aizkora), la coupe de bois à la scie (arpana) et le scieur de bois (arpana), le lever de charrette (orga joko), le lever de pierre (harri jasotzea), le lever d’enclume (ingudea), le lever de paille (lasto altxatzea), la course des épis de maïs (buskail biltzea) et la course de sac (zakulariak).

À voir également dans le département

Piment : le caviar pourpre d'Espelette

placeEspelette - Pyrénées-Atlantiques 
label Gastronomie [à manger] Made in Grand Sud  

Les stèles du cimetière d’Ainhoa

placeAinhoa – Pyrénées-Atlantiques 
label Etonnant... non ?  
Wellington

Wellington à Anglet : ses caches d’armes et son atelier de fausse-monnaie

placeAnglet – Pyrénées-atlantiques 
label Etonnant... non ?  
L'ile aux faisans

L'ile aux faisans, une petite île au rendez-vous de l’Histoire

placeHendaye - Pyrénées-Atlantiques 
label Curiosités naturelles Etonnant... non ?  

Découvrez les régions du Grand Sud