L'Eglise Sainte-Dévote, haut lieu monégasque

Cette chapelle votive du XIe siècle est dédiée à la Sainte Patronne de la Principauté et de la Famille Princière.
Commandée par le Prince Rainier III au sculpteur Cyril de La Patellière, la statue officielle de la Sainte a été inaugurée le 26 janvier 1997 en présence de la famille princière et de l'artiste.
Elle fut construite, avant 1070, au creux du « Vallon des Gaumates » à l'entrée duquel, au IVe siècle, vint s'échouer le frêle esquif où gisait, « Dévota »,  Sainte-Dévote.

Au fil des ans, elle connut de nombreux agrandissements et restaurations…
L’église actuelle fut édifiée sous le prince Charles III et inaugurée le 25 janvier 1871. Trois médaillons représentent des scènes de la vie de la sainte tandis qu’une châsse renfermant les reliques est exposée sur l’autel qui lui est dédié.
Les vitraux sont de Nicolas Lorin de Chartres. Ils sont détruits pendant les bombardements de Monaco durant la Seconde Guerre mondiale et restauré par Fassi Cadet de Nice en 1948.
Chaque année, le 26 janvier, veille de la fête de Sainte-Dévote, une barque est brûlée à la tombée du jour, dans le cadre des cérémonies d'un culte traditionnel toujours fervent 

 

Sainte-Dévote, une légende bien vivante

Au tout début du IVe siècle, en Corse, en ce temps-là province romaine, le gouverneur romain Dioclétien ordonne la grande persécution des chrétiens.

Une jeune chrétienne, Dévote, fut arrêtée, emprisonné,  torturée et mourut sans renier sa foi. Après sa mort, le gouverneur de la province ordonna de brûler son corps mais des Chrétiens l’enlevèrent et le placèrent sur une barque en partance pour l’Afrique où, pensaient-ils, on lui donnerait une sépulture chrétienne.

Dès les premières heures de la traversée, une tempête se leva. C’est alors que de la bouche de Dévote sortit une colombe qui guida la barque sans encombre jusqu'à Monaco où elle vint s’échouer dans le vallon des Gaumates, emplacement de l’actuelle église Sainte-Dévote. C’était le sixième jour avant les calendes de février, ce qui correspond approximativement à la date du 27 janvier.

 

Vienrent les premiers miracles...

Un oratoire marqua l’emplacement de la tombe. Les fidèles, habitants de Monaco ou navigateurs de passage, vinrent s’y recueillir nombreux et les premiers miracles s’accomplirent. Cependant, une nuit, un homme déroba les reliques de la sainte dans l’intention d’en négocier les bienfaits. Le sacrilège tourna court car un groupe de pêcheurs poursuivit le malfaiteur et le rattrapa en quelques coups de rame. La barque du voleur fut ensuite brûlée sur la plage en sacrifice expiatoire.

On raconte aussi qu’au XVIe siècle, au cours d’une guerre contre les Génois et les Pisans, Sainte Dévote protégea Monaco : les ennemis assiégeaient la forteresse. Pendant plus de six mois, leurs attaques furent repoussées par les Monégasques à qui Sainte Dévote était apparue, les assurant de la protection divine et de la victoire. Le 15 mars 1507, les Génois abandonnèrent le siège.
C’est depuis 1924, sous le règne du Prince Louis II que le 26 janvier au soir est brûlée une barque.

Place Sainte-Dévote
La Condamine

Tél. : 00 377 93 50 52 60


 

À voir également dans le département

L'histoire moderne

place 
label  
La Cathédrale Notre-Dame Immaculée de Monaco

La Cathédrale Notre-Dame Immaculée de Monaco

placeMonaco - Principauté de Monaco  
label Edifices remarquables Cultes religieux, mystiques & païens  

Le Musée d'Anthropologie préhistorique, témoin des premiers Monégasques

placePrincipauté de Monaco 
label Archéologie et vieilles pierres  

RMC, la radio qui monte, qui monte...

placeMonte-Carlo - Principauté de Monaco  
label Made in Grand Sud  

Découvrez les régions du Grand Sud