Châteauneuf de Gadagne, berceau du Félibrige

Châteauneuf de Gadagne tire son nom d’une célèbre famille originaire de Florence en Italie, les Guadagni dont la devise était « L’obstacle augmente mon ardeur ». 

On a dit de Chateauneuf de Gadagne qu'il est un village perché, construit en amphithéâtre.
Aujourd’hui Châteauneuf de Gadagne est réputée pour son cadre, sa qualité de vie, son patrimoine et son passé.
Châteauneuf de Gadagne est ainsi célèbre pour son château féodal qui était l’un des plus imposants de la région avant d’être démantelé après la Révolution.

Le village présente de nombreux reste de fortitication avec d'anciennes portes, l'église, La Croix, un monuments aux morts, des fontaines, une Chapelle dédiée à Saint Roch, et l'incontournable Château de Fontségugne un lieu symbolique de la Culture Provençale. 
Châteauneuf de Gadagne c’est aussi un vignoble réputé, appellation Côte-du-Rhône.
Si la visite du village offre aux visiteurs un dédale de ruelles et de places ombragées typiquement provençal.
Il faut se rendre au plateau de Campbeau où se trouvent un Monument aux Morts du au sculpteur Jean-Pierre Gras et le tombeau d’un bienfaiteur de la commune, Pierre-Marie d’Alcantara Goujon.
Du Plateau de Campbeau, on peut admirer le Mont-Ventoux, les Monts de Vaucluse, la chaine du Lubéron et celle des Alpilles.
Au nord du plateau, il ne faut pas rater le Château de la Chapelle et son parc public, son parcours ludique pour les enfants avec le Bois de l’Aventure.

 

Le berceau du Félibrige
Mais Châteauneuf de Gadagne c’est surtout le berceau du Félibrige, mouvement littraire, artistique et culturel du renouveau de la langue provençale. Des panneaux sur la route menant au village l’annonce avec fierté « Castel Nou de Gadagno, Brès dou Felibrige ».
L’Histoire retiendra que le 21 mai 1854, au château de Fontségugne, Frédéric Mistral et ses amis Paul Giéra, Joseph Roumanille, Théodore Aubanel, Anselme Mathieu, Jean Brunet, Anfos Tava… fondèrent le Félibrige.
Un des premiers documents rédigés fut, en 1855, un almanach, « l’Armana Provençau » qui annonçait les prochaines manifestations et fêtes et proposait l’Histoire de la Provence pour mieux la faire connaître. 

Les traditions se perpétuent à Châteauneuf de Gadagne. Parmie celles-ci, Les Veillées provençales où l'on revit les veillées d'antan, on y écoute des contes, des poèmes, des chansons. Le Repas des Treize desserts dégusté le samedi précedent Noël, une des plus grandes tradtions provençales.
Lors de La Journée Provençale organisée par l'Escolo de Font-Ségugno,  chaque année en septembre propose à son programme des conférences et colloques sur la cuture provençale. Les participants se réunisent autour d'un repas et d'un spectacle.

 

 



www.oti-delasorgue.fr 

http://www.chateauneufdegadagne.fr/

 


Pour aller plus loin...

Petite histoire de Châteauneuf-de-Gadagne

Cliquez sur l'image

Chateauneuf de Gadagne Histoire de) des Origines a 1870

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

Thomas Davidson Noton (Dean Noton), le conseiller (à lunettes) de Renaud

placeL'Isle-sur-la-Sorgue - Vaucluse 
label Gens d'ici  
Jean de Florette

Jean de Florette - Marcel Pagnol

placeVaucluse  
label Films : lieux de tournage  
Un bâtiment datant de 1859

Le 18-59, un bar à vins … dans un bâtiment de classe

placeSorgues - Vaucluse 
label Gastronomie [à boire]  
La Cité des Papes

L'égale de Rome au Moyen-Age

placeAvignon - Vaucluse 
label Grands sites  

Découvrez les régions du Grand Sud