Luis Mariano, enfant d’Arcangues, aura son musée à Irùn

Luis Mariano, de son vrai nom Mariano Eusebio González y García, né le 13 août 1914 à Irun au Pays basque espagnol et mort d'une hémorragie cérébrale le 13 juillet 1970 à l'Hôpital de la Salpêtrière à Paris, était un ténor espagnol qui vécut la majeure partie de sa vie en France.
Il accéda à la célébrité en 1945 grâce à La Belle de Cadix, opérette de Francis Lopez ou encore Le Chanteur de Mexico. Il devint alors, à la scène comme au grand écran, le prince de l'opérette.
Si Arcangues, le village basque aux portes de Bayonne où il vivait et où il repose, accueille toujours chaque année, plus de quarante ans après sa mort, des milliers d’afficionados, la ville d’Irun a officiellement signé un accord avec la famille Lacan, héritière du chanteur disparu le 14 juillet 1970 à 56 ans.
Un musée dédié à Luis Mariano devrait voir le jour en 2014, année du centenaire de la naissance, à Irun, de l’autre côté de la Bidassoa, du célèbre chanteur d’opérettes.
Dans ce musée seront présentés photos, films, affiches ou costumes, une collection estimée à plus de 1.500 pièces, inestimable pour les inconditionnels du  ténor.
Par ailleurs, la famille Lacan a mis en dépôt à la cinémathèque de Toulouse, nombre de films amateurs tournés en 16 mm et permettant de voir Luis Mariano côté off…

À voir également dans le département

Le Musée

Le Gâteau basque a son musée

placeSare – Pyrénées-atlantiques 
label Gastronomie [à manger]  

Piment : le caviar pourpre

placeEspelette - Pyrénées-Atlantiques 
label Gastronomie [à manger]  

Donamartia, l’écomusée de la pelote et du xistera Pilotari

placeSaint-Pée-sur-Nivelle – Pyrénées-atlantiques 
label Musées & Collections  

Les petites Pyrénées à dos de mules

placeUrrugne – Pyrénées-Atlantiques 
label Z'animaux  

Nos partenaires