Les légendes de la chapelle Notre-Dame du Cros

Selon la légende l’origine de la chapelle Notre-Dame du Cros, située à quelques kms de Caunes-Minervois, remonterait au VIe siècle. A cette époque une bergère aurait vu jaillir une source au pied de la falaise et y fit boire son enfant malade. Celui-ci guérit aussitôt.

Trois petites chapelles, en pierres sèches, les « capeletos » furent alors construites en signe de reconnaissance sur le chemin de croix qui devint lieu de pèlerinage.

Selon les écrits retrouvés, la chapelle actuelle date des XII, XV et XVIe siècles et renferme un volume impressionnant de marbre.

Une autre légende parle d’une Vierge trouvée dans le creux d’un rocher, à l’emplacement de la chapelle actuelle. L'endroit étant désert et trop éloigné du village, on transporta la statue à Caunes, mais toutes les nuits, la statue disparaissait pour regagner son creux de rocher...

On voulut alors construire une chapelle pour la recevoir; mais le travail exécuté pendant le jour était systématiquement détruit pendant la nuit. Finalement, on jeta  en l'air un marteau de marbrier qui s’en alla tomber à l'endroit même où l'église est aujourd'hui bâtie. On retrouve souvent cette légende du marteau dans les anciens sanctuaires païens christianisés.

Une troisième légende, extraite de « La minerve française » de février 1918 fut rapportée par E. de Jouy. « Une femme pieuse tourmentée par la fièvre et la soif n'osait tremper ses mains dans le creux de la fontaine de Notre-Dame-du-Cros pour se désaltérer de son eau.

Elle invoqua la Vierge et une coupe sortit du rocher. Elle but, et fut guérie. Depuis, des milliers de fiévreux attestent par leur guérison la vertu fébrifuge de la tasse de Cros. Personne, jusqu'ici,  n'a pu connaître la matière dont cette coupe miraculeuse est composée.

Cette écuelle ou coupe est d'une matière rougeâtre inconnue; elle porte au dos des caractères que nul n'a pu déchiffrer. Les pèlerins cherchaient à en prélever des parcelles, si bien qu'un aumônier du Cros, l'abbé Jaffus, crut devoir la protéger en la faisant revêtir d'une cuirasse en argent. »

Autre légende, « le mardi 30 juin, descendant de la carrière de marbre, un incendie gagnait le chemin du sanctuaire à une allure vertigineuse. L'espoir était mince que survive le site. Le mercredi matin, le feu s'est arrêté... devant la croix de pierre qui, traditionnellement, marquait l'entrée de la colline du sanctuaire ».

 

La source sacrée guérit de la fièvre, mais aussi la vue, et peut-être… bien d'autres choses encore.

 

Chapelle Notre-Dame du Cros

11160 Caunes-Minervois

Tél. : 04 68 78 00 28 et 04 68 76 34 74

 

http://lieuxsacres.canalblog.com/archives/

À voir également dans le département

Les remparts de Carcassonne

L'Hôtel de la Cité et ses étonnants visiteurs

placeCarcassonne – Aude 
label Etonnant... non ?  

Le cimetière sans morts

placeGruissan - Aude 
label Etonnant... non ?  

La Vierge enceinte de Cucugnan

placeCucugnan - Aude 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

Notre-Dame-des-Auzils, en mémoire des marins perdus

placeGruissan - Aude 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

Nos partenaires