Un château d'eau... sans eau, comme une ruche posée sur le sol de Provence

On peut le nommer « le château d'eau sans eau »  ou « le puits aérien ».
A la fin du 19e siècle, Friedrich Zibold, ingénieur chargé des travaux d'adduction d'eau, s’est demandé si l'on ne pourrait pas recueillir la rosée du matin pour en faire une réserve d'eau dans les régions où elle manque.
Friedrich Zibold démarra en 1905 à Féodosia, en Crimée, la construction d'un condenseur de 20m de diamètre à la base, 8m de diamètre au sommet et de 6m de haut.
La production de rosée la plus favorable atteindra à 350 litres par jour et l'expérience ne dura que quelques années suites à des problèmes d'étanchéité du socle.
Puis c’est à à Trans en Provence  que naquit un tel édifice, en 1930.
Le constructeur de cet ouvrage, un ingénieur belge, Achille Knapen est venu à Trans vers la fin de sa vie professionnelle. Né à Mons en Belgique le 29 septembre 1860, il s'est éteint à Trans le 26 juillet 1941 où il est enterré dans le cimetière de la commune.
Il acheta une terrain situé à 180 m d'altitude sur un promontoire couvert d'oliviers centenaires et relativement à l'abri des courants desséchant du mistral, mais exposé de plein front aux vents de mer
L'expérience  ne donnera jamais de grands résultats.
Reste cette étrange ruche posée sur le sol de Provence… classée au Monument historique.

Syndicat d'Initiative
1,  Avenue Notre Dame
83720 Trans-en-Provence
Tél. : 04 94 67 76 17

transtourisme@wanadoo.fr 

http://www.transenprovence.fr/

À voir également dans le département

Gassin, un des plus beaux villages de France

placeGassin – Var 
label Bastides, Villes & villages  

La légende de Cogolin

placeCogolin – Var 
label Légendes, histoires & Trésors  

La Student Box de Rémi Abel

placeToulon - Var 
label Made in Grand Sud  
Le château de Pontevès

Le plus haut village du Var

placeBargème - Var 
label Records : Les + et les -  

Nos partenaires