Les clochers de tourmente !

Le clocher de tourmente est une construction lozérienne particulièrement répandue dans les hameaux situés sur le mont Lozère.
Ce n'est pas obligatoirement un clocher d'église.
La cloche était actionnée lorsque les éléments étaient déchaînés.  
La tourmente désigne une redoutable intempérie qui naît en altitude au cours des  hivers, lorsque chutes de neige et bourrasques de vents violents se conjuguent.
Dès que sévissait la tourmente mais aussi par temps de brouillard, les cloches étaient alors actionnées, parfois nuit et jour, fournissant ainsi un repère sonore aux voyageurs, pour qu'ils puissent s'orienter vers les habitations.
Les clochers de tourmente, parfois,  remplacent  l'église.
On les utilise alors pour sonner l'Angélus ou bien pour marquer des événements
comme les naissances et les décès.
Sur le mont Lozère, on trouve ces clochers au nombre de cinq, à Oultet, les Sagnes, Auriac, Serviès ou la Fage, localisés dans des habitats dispersés où la tourmente pouvait être véritablement dangereuse.
Ce sont des édifices protégés au titre des Monuments Historiques depuis 1991
Pour les adeptes de randonnée, la meilleure manière de découvrir ces clochers de tourmente originaux est de parcourir l’itinéraire parfaitement fléché qui part d’Oultet, conduit à Servies, puis aux Sagnes et passe par Auriac avant de revenir au point de départ. Le parcours total fait 18 kms et prend moins de 5 h pour les bons marcheurs.
Avec en prime une plongée dans l’Histoire mais aussi et surtout dans de très beaux panoramas lozériens.

À voir également dans le département

L'énigme du Gévaudan

placeLangogne - Lozère  
label Légendes, histoires & Trésors  

La légende de la bête

placeLangogne - Lozère  
label Z'animaux  

Le seigneur du Château de Castelbouc, Casanova de Lozère

placeSainte-Enimie - Lozère 
label Légendes, histoires & Trésors  

La Canourgue, Venise Lozèrienne

placeLa Canourgue – Lozère 
label Bastides, Villes & villages  

Nos partenaires