Le Castela, repaire de faussaires

Unique en Midi-Pyrénées, ce souterrain refuge et riche en histoire et mystères.

Formé d'une série de galeries et de salles creusées au pic de fer, long de 142 mètres, le souterrain du Castela est aménagé dans l'ancienne motte castrale au dessous du château. La régularité des parois et des voûtes, qui crée une ambiance très particulière, ainsi que les ingénieux aménagements de vie et de défense laissent toujours le visiteur admiratif.



Un peu d'Histoire...
Ouvert au milieu du Moyen-Age pour abriter les habitants du village, il deviendra au XIIIe siècle un entrepôt pour les seigneurs du Château.
Jeanne d’Auvergne et de Bourgogne réfugiée dans ce château vers 1418 y fabriquera de la fausse monnaie et gagnera le  surnom de «  faussaire de Saint-Sulpice ».
Son état de conservation est réellement exceptionnel.
Les voûtes de ses galeries sont encore en parfait état, et l’on peut  découvrir des salles à vivre, des silos, des points d’eau aménagés, des niches à lampes…
Le souterrain est inscrit aux Monuments historiques.

Après la visite, venez flâner le long de la rivière Agout, faites une pause goûter au pied du château ou à côté du pigeonnier. Vous pouvez aussi visiter de façon libre les différents espaces aménagés dans l'office de tourisme : espace pastel avec vidéo, espace enfants, WIFI gratuit et petit musée au sous-sol sur les métiers d'autrefois.

 

Office du Tourisme 

Saint-Sulpice La Pointe

Rue du 3 Mars 1930,

81370 Saint-Sulpice-la-Pointe

Tél. : 05 63 41 89 50

www.bastidecocagne-tarn.com


www.ville-saint-sulpice-81.fr
 

 


Pour aller plus loin...

Jeanne la faussaire

Cliquez sur l'image

L’histoire de France est tellement riche et foisonnante qu’il arrive parfois que certains personnages au destin exceptionnel tombent dans l’oubli.
C’est le cas de Jeanne de Boulogne (1378-1424), riche héritière des comtés d’Auvergne et de Boulogne.
Dès son plus jeune âge, elle est l’objet de toutes les convoitises : après avoir été abandonnée pas sa mère à la cour de Gaston Fébus, elle est rapidement « vendue » puis mariée à douze ans au célèbre duc de Berry, frère de Charles V, dont l’ambition n’a d’égale que son avarice.
Rapidement introduite à la cour du roi Charles VI, devenu dément après une célèbre partie de chasse, elle sera témoin (et parfois victime) de la folie de son temps… Entre le célèbre Bal des Ardents, les conspirations ourdies par son mari, la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons, la jeune femme ne sait plus trop où donner de la tête !
Sans parler des ultimes péripéties qui jalonneront la fin de son existence : remariage malheureux, ruine, exil au château du Castela à Saint-Sulpice, faux-monnayage…
La vie de Jeanne de Boulogne est digne d’un roman d’aventure !

À voir également dans le département

Penne, le château perché

placePenne - Tarn  
label Châteaux & Monuments  
La Fontaine des Pisseurs

Lacaune, capitale de la charcuterie, des fontaines et des ... pisseurs

placeLacaune - Tarn 
label Châteaux & Monuments Bastides, Villes & villages Etonnant... non ? Gastronomie [à manger]  

Le championnat du monde du pull le plus moche !

placeAlbi – Tarn 
label Records : Les + et les -  

Découvrez les régions du Grand Sud