Aubagne, town of Pagnol and santons, but also rich in architectural heritage

For the layman, Aubagne is Marcel Pagnol. It's also clay and the Légion étrangère.

But that's not all.

Aubagne also boasts an architectural heritage dating back to the 11th century.

Aubagne's old town, an ancient medieval square surrounded by 14th-century ramparts, boasts a number of interesting monuments, including the Porte Gachiou (the main of the city's seven entrances), the 11th-century Eglise Saint-Sauveur, the Tour de l'Horloge, the triangular Observance bell tower, the Chapelle des Pénitents Noirs and the Chapelle des Pénitents Blancs...

The narrow streets and shady squares of the old town center make it a typical Mediterranean town. Particularly worth seeing are rue Torte, rue Rastègue, rue du Four, place Joseph Rau, place de Guin, mansions with colorful facades or ornamentation typical of the 16th and 17th centuries - Hôtel de Bausset, Hôtel des Royalistes - old balconies, doors and knockers, the 18th-century bread oven...

As you can see, Aubagne has no shortage of tourist and heritage attractions.

 

Heritage around Marcel Pagnol

Aubagne is the birthplace of Marcel Pagnol (1895-1974), the world-famous writer, film-maker and academician, whose works have been studied by thousands of children. Aubagne's immediate surroundings are also featured in Souvenirs d'Enfance, as well as being the location for many of Pagnol's films.

"I was born in the town of Aubagne, under the goat-crowned Garlaban, in the days of the last goatherds."

This heritage can also be found in :

Marcel Pagnol's Le Petit Monde
Santons, crib decorations, soundtracks and videos will help you relive scenes from the life and work of Marcel Pagnol.
Marcel Pagnol's birthplace
A 19th-century bourgeois house on the Cours Barthélemy. Marcel Pagnol was born here on February 28, 1895. The 130 m² first floor is open to visitors.

Clay, santons and ceramics...

In the land of earthen arts, santonniers and céramistes are artists with hands of clay: their workshops are open to you, their creations turned and shaped before your very eyes: santons, figurines, unique pieces, crockery, earthenware, decorations...

Come and meet them, and discover a rich history where earth meets fire. Depending on the workshop, "self-guided tours" or "tours by appointment only" are available.

 

Pays d'Aubagne et de l'Etoile Intercommunal Tourist Office

8, cours Barthélemy
13400 Aubagne

Tel.: 04 42 03 49 98

 

accueil@tourisme-paysdaubagne.fr

 

https://www.tourisme-paysdaubagne.fr/

 

 


To go further....

Aubagne

Le hasard d'une naissance dans une ville, le hasard d'avoir vu le jour et de vivre dans une famille imprégnée des traditions et du langage de la Provence, le hasard d'une rencontre entre deux personnes attachées à leur passé. Ces hasards ont permis à Georges Corradi, collectionneur dans l'âme, et à Jean-Jacques Jelot-Blanc, auteur d'une trentaine d'ouvrages de référence consacrés à des figures du Midi dont une biographie de Marcel Pagnol, de nous convier à la découverte en images de l'histoire d'Aubagne. Quelques repères historiques, quelques visages au détour d'une place ou d'un commerce en 1910 ou 1960, quelques pointes d'humour et des mots nous rappellent que, avant tout, les Aubagnais sont des Provençaux et fiers de l'être !
AUBAGNE Hier, aujourd'hui, demain.

Histoire d'Aubagne - divisée en trois époques principales

Le pays d'Aubagne fut d'abord considéré comme un faubourg de Marseille, dépendant de cette ville et soumis aux dispositions des hauts personnages qui y tenaient le premier rang. Jules César, dans le traité de reddition de Marseille, joignit à la province d'Arles la vallée de l'Huveaune et ses hauteurs dont la population vivait de façon éparse dans des hameaux et des bourgades. Puis vers l'an 720, lorsque Charles Martel vint repousser les Sarrasins, les remparts, le château et l'église furent édifiés. La région subit plusieurs invasions des Maures qui pillèrent les habitations, les monastères et les églises, enlevèrent les hommes et les femmes, égorgèrent les enfants et les vieillards. Quarante religieuses se coupèrent le nez pour éviter le déshonneur. Jusqu'en 1468, la baronnie d'Aubagne appartint aux comtes de Provence. René d'Anjou, appelé au comté de Provence par Jeannelle en 1435, philosophe, bon peintre, ingénieux poète et habile musicien, aimait séjourner dans le château d'Aubagne dont il appréciait le magnifique terroir. Il céda cependant cette baronnie à l'évêque Allardeau, qui siégeait alors à Marseille. Á partir de l'année 1473, la baronnie d'Aubagne appartint donc sans interruption aux évêques de Marseille, qui habitaient le château, jusqu'au moment où les titres de noblesse et tous les droits féodaux furent abolis par l'Assemblée constituante, dans la nuit du 4 août 1790. Monseigneur de Belloi fut le dernier baron ; il abandonna la maison de plaisance qu'il avait fait bâtir et qui fut pillée un an plus tard. Fidèle à la religion de... © Micberth

Also to be seen in the department

Patrick de Carolis

Patrick de Carolis elected without being a candidate in Rocamadour but elected in Arles

placeArles - Bouches-du-Rhône 
label Amazing... isn't it? People from here  
Le Carnaval de Saint-Rémy-de-Provence

The Carnival of Saint-Rémy-de-Provence

placeSaint-Rémy-de-Provence - bouches-du-Rhône 
label Festivities & festivals, brotherhoods Religious, mystical & pagan cults  
Musée de la Moto de Marseille

The Motorcycle Museum of Marseille, unique in Europe

placeMarseille – Bouches-du-Rhône 
label Records: The +'s and -'s Museums & Collections  

Le mystère de la disparition de Saint Exupéry éclairci

placeCassis - Bouches du Rhône
 
label Legends, stories & Treasures  

Discover the regions of the Great South