Buoux, son Fort, son château, toute une atmosphère…

Peu peuplé,125 habitants, Buoux, au cœur même du Luberon mérite que l’on s’y arrête, s’y attarde… longtemps.

Le vieux village aux ruelles caladées, sa petite église provençale, et les bastides qui l’entourent ont été édifiés au XVIIe siècle.

 

Le Fort de Buoux

Situé au sommet d’un vaste éperon, le Fort de Buoux a servi de refuge à sa population pendant les invasions du moyen-âge et pendant les guerres de religion.

En 1660 le roi Louis XIV ordonna la destruction du Fort, et depuis cette date le village a abandonné sa vocation défensive...

Buoux demeure un village rural et pastoral.

Aujourd'hui en vous promenant dans le village vous verrez que la plupart des maisons datent du milieu et de la fin du XVII°. Ces solides fermes appartenaient à de riches protestants, elles sont maintenant entretenues et restaurées avec soin et donnent beaucoup de cachet au village. Vous pourrez également découvrir sur les lieux du Fort des portions de rempart et des murs de chapelle qui restent les seuls vestiges de la forteresse.

 

Le château de Buoux

Blotti dans l'écrin de verdure de son parc de 50 hectares, le château de Buoux est un monument historique datant du XVIe siècle. Il abrite un centre d'accueil polyvalent, axé sur les thèmes de la nature, du sport, de la culture et de la découverte des trésors régionaux.

Ancienne demeure des Seigneurs de Buoux, famille de Pontevès, c’est un édifice harmonieux, d’origine médiévale, transformé au XVIIe siècle et resté inachevé à la Révolution, comme en témoigne son aile droite sans toiture et apparemment en ruine.

Depuis 1987, propriété du Parc Naturel Régional du Luberon, le château de Buoux est réservé à l’accueil des scolaires et des groupes pour des séjours orientés vers la pédagogie de l’environnement et la découverte du patrimoine.

Le château héberge également le Centre de sauvegarde de la faune sauvage du Luberon, exploité par la délégation Provence-Alpes-Côte d'Azur de la Ligue Pour la Protection des Oiseaux (LPO).

Le château ne se visite pas.

 

Et aussi…

Outre le Fort et le château, Buoux vaut le détour pour son vieux village, ses ruelles caladées, le Prieuré Saint-Symphorien qui date du XIe siècle, l’église du Plateau Saint-Pierre du XIe siècle ainsi que sur le plateau de Claparèdes les bories et l’ancien prieuré de Notre-Dame. de Clairmont.

Les environs escarpés de Buoux offrent un véritable paradis pour les amateurs d'escalade. Grottes, falaises et pics épousent les contours irréguliers de la rivière Aigue-Brun et font de Buoux un site d'escalade de renommé mondiale!

 

 

Mairie de Buoux

Place de la Mairie
84480 Buoux

Tél. : 04 90 74 36 05

mairiedebuoux@orange.fr


http://www.buoux-village.com

 

https://luberon.fr/communes/buoux

 

https://www.luberon-apt.fr/apt-et-les-villages/buoux

 

 

 


Pour aller plus loin...

Buoux : histoire du village, du château et du fort

Cliquez sur l'image

Buoux : Topo-guide d'escalade

Cliquez sur l'image

Les falaises de Boux se trouvent au creux du vallon de l'Aiguebrun parcouru par une des plus jolies rivières de la région,au coeur du Luberon.
Le fort de buoux. 50 siècles d'histoire. guide du visiteur attentif.

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

L’Arc de Triomphe d’Orange, en mémoire de la guerre des Gaules

placeOrange – Vaucluse 
label Edifices remarquables  
Suzette

Au cœur des Dentelles de Montmirail, Suzette offre un panorama époustouflant

placeSuzette – Vaucluse 
label Rien que le nom m'amuse... Bastides, Villes & villages  
Le Jardin des Doms

Le jardin des Doms

placeAvignon - Vaucluse 
label Parcs de loisirs et Parcs animaliers  
Le Trouvère

Les Chorégies d'Orange, le plus ancien festival français

placeOrange - Vaucluse 
label Records : Les + et les -  

Découvrez les régions du Grand Sud