The Maeght Foundation in Saint-Paul-de-Vence

A museum in nature, the Maeght Foundation brings together one of the most important European collections of 20th century art.

On the heights of the French Riviera in Saint-Paul-de-Vence, in a superb architectural setting designed by the Catalan architect Josef Lluis Sert, nestles a jewel of modern and contemporary art.

In a garden of sculptures, you will meet Miro, Calder, Chagall, Giacometti,... but also an agora, a labyrinth, mosaics, exhibition rooms opening on sunny terraces, to the sound of cicadas.

 

A story of family and friendship

The Maeght Foundation is a story of family and friendship between Aimé and Marguerite Maeght, visionary art dealers, and their artist friends. It was the first independent art foundation in France, conceived in 1964. Their artist friends personally participated in its conception and realization, each appropriating a space in the future foundation. Thus Joan Miró, Marc Chagall, Alberto Giacometti, Georges Braque, Alexander Calder or Fernand Léger found an ideal place of creation where the rooms and gardens interact in perfect harmony.
The Maeght Foundation is dedicated, according to the will of its founders, to the creation of our time. During temporary exhibitions, only a selection from the permanent collection is exhibited. From its collections, many exhibitions are also organized each year in museums in France and abroad.
The names of the rooms are a tribute to the artists and do not refer to the works exhibited there.
Currently and until November 14, 2021, the Maeght Foundation presents the exhibition "The Giacomettis: a family of creators," a unique reunion of five artists from the same family, all masters in their field: from modern sculpture, to Swiss post-impressionist painting, through architecture and design.

 

 

Maeght Foundation

623, chemin des Gardettes,

06 570 Saint-Paul de Vence

Tel : 04 93 32 81 63

www.fondation-maeght.com

 

 


To go further....

Giacometti & Maeght: 1946-1966

(...)"Alors, mon père, propose à Alberto d'investir l'agora centrale de la Fondation de Saint-paul, qui, alors, sort de terre. C'est Alberto lui-même qui viendra peindre les bronzes - et non les patiner- et qui les installera dans la Cour, cette Cour désormais connue dans le monde entier sous le nom de "Cour Giacometti". Il choisit et souvent modifie, les emplacements de chacune de ses sculptures : autour de la Grande Tête de Diego il place la série Femme de Venise, les deux Homme qui marche et les deux Grande femme debout... Il passe beaucoup de temps à la Fondation. Il est heureux parmi ses sculptures, il change souvent leur disposition, ajoutant Le Cube, enlevant Le Chien, rien n' est figé. Il aime que ses grands personnages soient confronts à la nature, aux arbres, à la couleur de la brique de la Fondation, ou à celle des dalles de terre-cuite des salles. C'est pour cela qu'il a peint certains bronzes que nous avons à la Fondation, pour s'accorder avec la lumière et les couleurs du sud"(...).
La Fondation Marguerite et Aimé Maeght: L'art et la vie

Depuis 1964, Paris n'est plus l'unique centre de l'art en France ; dans le Midi, soutenus par leur ami André Malraux, Aimé et Marguerite Maeght ont créé et fait vivre un "anti-Louvre au soleil" , véritable laboratoire de la création contemporaine. L'aventure commence à Cannes, lorsque Aimé, jeune orphelin, décide de consacrer sa vie à l'art, d'abord comme artisan, puis comme marchand. Dans sa galerie parisienne, il expose et soutient Bonnard, Matisse, Braque, Miró, Calder, Giacometti, et aussi Kelly, Tàpies, Chillida, Rebeyrolle. Le collectionneur prend le pas sur le galeriste, il décide de créer une fondation pour faire partager au public sa passion de l'art vivant. Aimé et Marguerite élisent un lieu, Saint-Paul-de-Vence, choisissent un architecte, le Catalan José Luis Sert, offrent aux artistes la liberté d'investir jardin et bâtiments : Miró invente un Labyrinthe, peuplé de sculptures et de céramiques, Giacometti installe L'Homme qui marche et les Les Femmes de Venise dans la cour d'honneur, Braque dessine des poissons dans les bassins, Chagall des mosaïques sur les murs. Yoyo Maeght retrace l'engagement de ces visionnaires que furent Aimé et Marguerite Maeght, et que poursuivent aujourd'hui leur fils Adrien et leurs petits-enfants. Elle nous initie aux chefs-d'oeuvre de cet exceptionnel musée dans la nature, dédié à l'art et à la vie.
Un choix de 150 oeuvres Collection de la Fondation Maeght

A travers ce choix de 150 œuvres, la Fondation Maeght témoigne de la richesse et de la variété de sa collection, différente de celle qui pourrait être constituée par un musée national d'art moderne. Elle restitue ainsi le plaisir des fondateurs, Aimé et Marguerite Maeght, des donateurs et des artistes, auxquels viennent s'ajouter les acquisitions qui ont été réalisées depuis l'inauguration en 1964. Avec 244 œuvres de Joan Mir6, 60 d'Alberto Giacometti, 55 de Julio Gonzalez, 25 de Georges Braque, 15 d'Alexander Calder, 200 dessins, 120 peintures et sculptures, 200 livres d'art, sans oublier les milliers de gravures, cette collection prouve bien qu'elle est l'âme de la Fondation.

Also to be seen in the department

Le château musée Grimaldi,

The Château Musée Grimaldi, a true jewel

placeCagnes-sur-Mer – Alpes-Maritimes 
label Remarkable buildings Museums & Collections Castles & Monuments cities and villages  
La Bendoura soutana

Bendoura soutana became Semitic Bath by joke

placeSaorge – Alpes-maritimes 
label Natural curiosities Legends, stories & Treasures Amazing... isn't it?  

Cet étonnant Musée du Cougourdon

placeL’Escarène – Alpes-maritimes 
label Amazing... isn't it?  

L’olivier de Roquebrune-Cap-Martin, le plus vieil arbre de France

placeRoquebrune-Cap-Martin - Alpes-Martimes 
label Records: The +'s and -'s  

Discover the regions of the Great South