Le Cercle du Littoral, les femmes et la Saint-Dindon...

Fondé en 1885, le Cercle du Littoral est la plus ancienne association de Ramatuelle.

 

Un peu d’Histoire…

La naissance de la 3e République engendra une prolifération d’associations dès la fin du XIXe siècle. Nombre d’entre elles étaient des « cercles » qui réunissaient les hommes, les femmes et les étrangers n’y étaient pas admis.

Ces membres appartenaient à la même souche sociale ou au même courant de pensées et s’y retrouvait pour lire, converser et se distraire tout en consommant à meilleur prix que dans les autres cafés. Presque chaque commune avait le sien, certaines en avaient même plusieurs, puisqu’on en comptait plus de 300 dans le Var au début du siècle.

Au départ, deux cercles rivaux se créèrent dans Ramatuelle, le cercle des « Bourgeois » et le cercle des « Travailleurs » ou « Républicains », mais très vite les deux associations fusionnèrent sous le nom de « Cercle du Littoral », beaucoup plus neutre.

Très longtemps le Cercle eut son siège dans la rue Clémenceau où les hommes du village, quelle que soit leur appartenance sociale ou politique, s’y retrouvaient le soir pour lire « l’Illustration » ou jouer aux dominos.

Chaque membre du bureau avait à son tour la responsabilité de l’entretien du local et servait les boissons. Puis pendant  40 ans, de 1911 à 1951, Mme Roumieu assura ce service. Son mari fut le dernier « cocher » de la diligence qui assurait le transport des voyageurs et des sacs postaux de Ramatuelle à St-Tropez.

 

La Saint-Dindon…

Le deuxième dimanche de Décembre, on ne déroge jamais au banquet dit de la « Saint Dindon ».

Cette aimable tradition est issue d’une légende locale. Dans le temps, une invasion de sauterelles menaçait de détruire les récoltes. Les insecticides n’étant pas encore connus, on eut l’idée de mettre à profit la gourmandise des dindons qui sont friands de ce type d’insectes.

Cette idée fut bénéfique car non seulement les récoltes furent sauvées, mais ces gallinacés se retrouvèrent gras et dodus à souhait.

On décida donc de fêter cet évènement en organisant un festin au menu duquel les dindons devaient occuper la place d’honneur.

Or, les épouses se refusèrent à tuer et à plumer tous ces volatiles.

Les hommes durent donc s’acquitter de cette tâche, mais ils se vengèrent en refusant d’admettre les femmes à leur tablée et depuis ce temps, seuls les hommes sont admis au déjeuner traditionnel de la Saint Dindon.

Toutefois, le dîner du soir rassemble épouses et époux et concrétise leur réconciliation.

N’ayant pu s’adapter aux exigences de notre époque, la plupart des cercles ont disparu.

Le Cercle du Littoralcompte donc parmi les très rares survivants.

 

Le Cercle du Littoral

Place Gabriel Péri,
83350 Ramatuelle
Tél. : 04 94 79 26 74
 
 

Office de Tourisme et de la Culture

Place de l'Ormeau –

83350 Ramatuelle

Tél. : 04 98 12 64 00


office@ramatuelle-tourisme.com

 

 

https://www.ramatuelle-tourisme.com/

 

 

À voir également dans le département

Le Musée Raimu

placeCogolin - Var 
label Musées & Collections  
Arche de l'aqueduc

Montauroux, le balcon de l’Estérel

placeMontauroux – Var 
label Bastides, Villes & villages  
Le château de la Colle Noire, château de Christian Dior

Le château de la Colle Noire, château de Christian Dior

placeMontauroux - Var 
label Edifices remarquables Gens d'ici Châteaux & Monuments  
Le château de Pontevès

Le plus haut village du Var

placeBargème - Var 
label Records : Les + et les -  

Découvrez les régions du Grand Sud