SuperCam, la caméra partie pour Mars est toulousaine

La caméra laser SuperCam, lancée le 30 juillet 2020 est intégrée au rover de la mission Mars 2020. 

Capable d’analyser à distance la chimie des roches, elle est partie détecter des traces de vie passées sur la planète Mars.

Il y a eu ChemCam, la caméra laser de la mission Curiosity en 2013.

Il y a SuperCam sur Mars 2020  avec un décollage le 30 juillet 2020

Elle est  le seul instrument scientifique français parmi les sept du rover nommé « Perséverance ».

SuperCam a donc  emporté le savoir-faire toulousain : IRAP (institut d’astrophysique et de planétologie), ISAE-SupAéro et des industriels locaux comme COMAT pour la fabrication, CNES, l’agence spatiale française, pour la maîtrise d’ouvrage et la livraison.

Il aura fallu 5 ans à Sylvestre Maurice et ses équipes pour participer à cette  aventure humaine incroyable

Sylvestre Maurice, astronome à l'IRAP, est responsable scientifique de l'instrument SuperCam

Cette nouvelle caméra est encore plus complexe que ChemCam qui continue à envoyer ses données avec la mission Curiosity.

SuperCam, grâce à une technologie Raman, marquera les premiers pas de l’astrobiologie: les longueurs d’ondes renvoyées par le laser doivent permettre d’analyser à distance les liaisons des atomes entre eux

Le travail de SuperCam permettra de sélectionner les échantillons de roches qu’une prochaine mission viendra chercher pour ramener sur Terre.

Avec ce nouvel outil de géologie martienne, on  espère également faire entendre pour la première fois les sons de Mars et du rover, grâce à un micro conçu avec des étudiants de l’ISAE-SupAéro.

Comme sa vaillante petite sœur ChemCam -qui a réalisé plus de 600 000 tirs et qui poursuit sa mission sur Mars depuis 2012- SuperCam a été imaginée, en partie conçue, et intégrée à Toulouse. 

Elle est le fruit d’une étroite collaboration entre le « Los Alamos National Laboratory » (États-Unis) et l’IRAP avec une contribution de l’Université de Valladolid (Espagne). 

Sous la responsabilité du CNES, la conception et la fabrication de la partie française de SuperCam (le «Mast Unit») ont été coordonnées par l’IRAP. 

D’autres laboratoires du CNRS et des universités (OMP, LAB, LESIA et LATMOS) contribuent aussi à des éléments de l’instrument.

 

À voir également dans le département

Le studio

Le studio Condorcet, un studio haut de gamme et mythique

placeToulouse – Haute-Garonne 
label Gens d'ici Etonnant... non ? Made in Grand Sud  

Blagnac, le village d'Airbus

placeBlagnac – Haute-Garonne 
label Bastides, Villes & villages  

Les oies du Capitole… de Toulouse

placeToulouse – Haute-Garonne 
label Etonnant... non ?  

Les Médiévales du Château de Merville

placeMerville - Haute-Garonne 
label Châteaux & Monuments Fêtes & festivals, confréries  

Découvrez les régions du Grand Sud