La viole de gambe de Marie-Catherine Massé, luthière

Marie-Catherine Massé est luthière, spécialisée dans les instruments du quatuor  que sont les violons, altos, violoncelles, contrebasses et  violes de gambe.

La viole de gambe est un « bijou d’instrument » qui a naturellement convaincu Marie-Catherine Massé d’y consacrer son temps. 

Elle en joue et en fabrique, séduite par sa beauté physique et sonore. « La viole de gambe a un son plus doux que le violon et moins puissant que le violoncelle. 

Ses sonorités rondes et chaudes rappellent le timbre de la voix humaine.  Comme elle plaît beaucoup aux clients, elle constitue l’essentiel de mes commandes », analyse cette Montpelliéraine qui fabrique et restaure aussi des instruments du quatuor.

Formée à la lutherie en Italie, passée ensuite par Londres pour se spécialiser en viole de gambe, elle a ouvert son atelier à Béziers en 2017.

Dans les odeurs d’épicéa et le chant du rabot, elle réalise tout de A jusqu’à Z, de l’architecture de la pièce aux ornementations en marqueterie.

Sculpture de la table, taille des ouïes ou cintrage des éclisses, tout est entièrement fait à la main, sans recours aux moules, pour reprendre les techniques des anciens luthiers. 

En 2019, Marie-Catherine Massé a entrepris la réalisation d’une collection de violes de gambe inspirées par l’incendie de Notre-Dame. « Je ne construis pas de cathédrale mais des instruments.

Je voudrais aider à ma manière. Une partie de l’argent provenant de la vente des instruments sera reversée à la cathédrale ou à un autre monument du patrimoine culturel ».

La première pièce de sa collection, un pardessus de viole, est intitulé « L’Enfer », en référence à la cathédrale en flammes, mais pas seulement. 

Dans la famille des violes de gambe, le pardessus de viole est le plus petit instrument, au son le plus aigu.

Il est si menu qu’il constitue un inconfort pour les musiciens lorsqu’ils tentent, afin d’y faire courir l’archet, de le coincer entre leurs jambes. Sur la table de l’instrument, Marie-Catherine Massé a taillé au canif une petite rosace, qu’on retrouve dans la nef de la cathédrale. 

Sur le fond, elle a repris un dessin de la flèche par Viollet-le-Duc, restaurateur de l’édifice au XIXe siècle, et l’a souligné de flammes. 

C’est toujours la figure sculptée sur le haut du manche en érable ondé qui donne sa personnalité à une viole de gambe. 

Dans un ballet de gouges, la luthière a extrait du bois une tête de diable, repérée sur le portail central de Notre-Dame. 

« L’Enfer » prend vie. Vernie à la main, séchée au soleil, la pièce raconte le premier chapitre d’une histoire. Suivront d’autres violes dédiées à l’Ange Gabriel, aux gargouilles, à l’évêque Maurice-de-Sully, à Viollet-le-Duc..., jusqu’à une basse 7 cordes consacrée à la Vierge Marie.

  

Les distinctions

Marie-Catherine Massé a été maintes fois récompensée.

-       2020 – Lauréate régionale Occitanie catégorie « Patrimoine » du concours Ateliers d’Art de France

-       2019 – Basse de viole d’après Lewis en lice pour le Prix National catégorie Patrimoine des Ateliers d’Art de France

-       2019 – Prix du public pour la basse de viole d’après Lewis  à la Maison des Métiers d’Art de Pézenas

-       2013 – Rowan Armour-Brown Memorial Trust Foundation

-       2011 – Lauréate de la fondation de la vocation « Marcel Bleustein-Blanchet »

 

A propos des Ateliers d'Arts de France

La mission d’Ateliers d’Art de France est de faire connaître le rôle et la place des métiers d’art dans notre société. 

Seul syndicat professionnel réunissant l’ensemble des 16 domaines des métiers d’art, il fédère plus de 6000 professionnels sur le territoire national, de l’atelier unipersonnel à la manufacture d’art.

Créé il y a 150 ans, il représente, défend les 281 métiers d’art dans leur diversité et contribue au développement économique du secteur, en France et à l’international. 

Fédérateur, lanceur de débats et ferme défenseur des ateliers, au service du patrimoine et de la création, Ateliers d’Art de France est un espace de réflexion et d’innovations, comme l’illustre le travail de ses Commissions professionnelles ou sociales, qui réunit les meilleurs experts du secteur. Il est un lieu d’échange des professionnels des métiers d’art avec les institutionnels, les pouvoirs publics et la société.

 

 


Marie-Catherine Massé 

3, place Jean Jaurès,

34500 Béziers

Tél. : 06 08 96 14 54

 contact@masselutherie.com

 

https://masselutherie.com/

 


Pour aller plus loin...

Les tablatures pour viole de gambe

Cliquez sur l'image

Bach : Sonates pour viole de gambe

Cliquez sur l'image

La Viole de Gambe pour les commençants

Cliquez sur l'image

Les personnes ayant déjà pratiqué un instrument et désirant s'initier à la viole de gambe trouveront dans ce volume quelque exercices et éléments importants devant leur permettre de découvrir rapidement l'instrument, ainsi que de nombreuses pièces du XVIIIème siècle qui abordent de manière graduée les principales difficultés. Ce volume pourra aussi servir de suite, ou de complément, à la méthode: JOUER ET APPRENDRE LA VIOLE DE GAMBE, et de préparation à: L'ART DE JOUER LA BASSE DE VIOLE.
L'Art De La Viole De Gambe

Cliquez sur l'image

Découverte de la Viole de Gambe

Cliquez sur l'image

Méthode pour viole de Gambe de Jean-Louis CHARBONNIER. Pour le non débutant en musique. Apprentissage de la clef de fa sur le dessus et la base de viole. Révision de la première position et découverte des changements de position et de l'extension du premier doigt.

À voir également dans le département

L’eau Vernière, meilleure eau minérale gazeuse du monde

placeLes Aires - Hérault 
label Records : Les + et les -  

Montoulieu, village cévenol typique

placeMontoulieu - Hérault 
label Bastides, Villes & villages  
Montpellier

Montpellier, la surdouée...

placeMontpellier - Hérault 
label Bastides, Villes & villages  

L’Oppidum d’Ensérune

placeNissan-lez-Enserune - Hérault 
label Edifices remarquables  

Découvrez les régions du Grand Sud