L'ermitage près du ciel

Inscrit monument historique depuis le 1er juin 1992, l'ermitage Notre-Dame-de-Pène date du 16e siècle.

Il est situé au sud-ouest du village de Cases-de-Pène, sur une arête rocheuse surplombant l'Agly et l’on y accède par un escalier de 51 marches.

Le nom catalan de l'ermitage est Nostra Senyora de Pena.

Un premier sanctuaire dédié à Saint-Anne est construit sur les ruines de l'ancien château de Cases-de-Pène. 

La construction du chœur de la nouvelle chapelle date de 1530, suivie par celle de la nef, peu de temps après. 

Des bâtiments annexes ont été construits autour au 18 et 19e siècle.

La chapelle de l'ermitage est constituée d'une nef unique.

Comme beaucoup d'ermitages en Roussillon, Notre Dame de Pène ne fut pas construit directement pour cet usage-là. 

Le lieu est en fait un ancien château médiéval bâti pour surveiller la vallée de l'Agly. 

Ce château est cité en 1011 sous le nom de Castellum de Pena, et se trouve au sommet du pic Rodon à 335 mètres d'altitude.

Comme tous les châteaux de cette époque, il comprenait une chapelle castrale, chapelle utilisée en temps comme église paroissiale des habitants de Cases-de-Pène. 

La première mention de cette chapelle date de 1224 sous le vocable de Sancta Maria de Pena. Peu à peu le château perdit de son intérêt stratégique et fut abandonné.

On en a une trace encore en 1414 avec la construction d'une citerne, mais plus rien ne ressort dans l'histoire par la suite. 

Plus tard la pratique de l'érémitisme commençait à se diffuser dans la société catalane. 

Quelques ermites avaient élus domicile dans des anciens lieux de culte et vivaient en assez grande autarcie.

Ces ermites-là étaient un peu des pionniers. 

A Notre Dame de Pène, la première trace d'un ermite arrive assez tôt, en 1488. Il s'agissait de Fra Daniel Benet.

Le 17e  siècle fut celui de l'essor des ermitages. 

Ce fut le cas de l'ancienne église Notre Dame de Pène, qui apparaît sous le vocable de Hermita de Nostra Senyora de Pena en 1688.

Son emplacement privilégié, sur un escarpement rocheux dominant la vallée de l'Agly, en fait en fait un lieu propice au recueillement. 

Pour arriver à l'ermitage, il faut parcourir un chemin escarpé au cours duquel on croise 3 oratoires.

L'ermitage est curieusement décoré avec d'anciens objets liturgiques détournés de leurs fonctions : chasubles, chapelets, tableaux, lumignons, statuettes,….

Un aplec (une célébration) a lieu chaque année à Notre-Dame-de-Pène à la Pentecôte.

 

 

Ermitage Notre-Dame-de-Pène

D117

66600 Casas de Pène

Tél. : 04 68 38 90 90

Tél. : 04 68 29 10 42

 

 

 

À voir également dans le département

Cette étonnantre confrérie des Chevaliers du Chantegosier

placeTautavel – Pyrénées-orientales 
label Etonnant... non ?  
La cargolade - Bompas

La cargolade, fierté catalane

placeBompas – Pyrénées-orientales 
label Gastronomie [à manger]  
Le Canigou

Le Canigou, grand site naturel de Catalogne

placeConflent - Pyrénées Orientales 
label Curiosités naturelles  
Jean Castex

Jean Castex : Monsieur déconfinement, nommé 1er ministre

placePrades - Pyrénées Orientales 
label Gens d'ici  

Découvrez les régions du Grand Sud