« L'enfer » de Claude Chabrol, le film maudit

À l'origine, le film a été écrit par Henri-Georges Clouzot qui en commença le tournage en 1964, avec Romy Schneider et Serge Reggiani dans les rôles principaux 

Serge Reggiani tomba malade (officiellement, d'une pneumonie, en fait, il souffrait de dépression) et dut être remplacé par Jean-Louis Trintignant, puis ce fut au tour de Clouzot de subir une attaque cardiaque, dont la période de convalescence ne lui permit pas d'achever le tournage.

Chabrol en reprit le scénario en 1994.

  

Le scénario

Tout sourit à Paul (François Cluzet). Il devient enfin propriétaire de l'auberge où il travaillait et épouse Nelly (Emmanuelle Béart), une des plus belles femmes de la région. 

Celle-ci lui donne bien vite un enfant.

Mais Paul a des dettes et subit la concurrence d'autres aubergistes. 

Il se met à boire de plus en plus, et surtout il est persuadé que Nelly le trompe. 

Il finit même par entendre des voix qui le lui affirment, jusqu'à en devenir littéralement fou.

 

Lieux de tournage

Le film a été tourné au bord du lac de Saint Ferréol,  à  Castelnaudary et ses environs.

La scène avec la fille au ballon a été filmée dans la rue de l'Hôpital au no 64, la scène dans laquelle Paul poursuit Nelly, dans la rue Gambetta, au niveau du 11. 

Le garage de Martino est situé au 8, rue de Dunkerque et la maison de la mère Nelly dans la même rue, au no 55. 

Dans le film, on peut voir l'église Saint-Michel de Castelnaudary ainsi que le bâtiment de la Caserne Lapasset dans lequel jusqu'en 1986 était stationné le 4e régiment de la Légion étrangère française.

Dans « L'Enfer », le public reconnaît immédiatement les acteurs interprétant le couple vedette du film, à savoir Emmanuelle Béart et François Cluzet. 

Mais de nombreuses personnalités, qui ne sont a priori pas connues du grand public, sont présentes dans le film. 

Ainsi, Thomas Chabrol, qui joue le rôle de Julien, est le fils du réalisateur de « L'Enfer », Claude Chabrol. Marc Lavoine tenait là le premier rôle cinématographique important de sa carrière, tandis que l'interprète de Marylin, Nathalie Cardone, allait passer à la postérité trois ans plus tard grâce au tube « Hasta Siempre, Che Guevara » en 1997.

 


Pour aller plus loin...

l'enfer

Cliquez sur l'image

l'enfer d'Henri-Georges Clouzot

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

Brough Superior, moto Occitanne

placeSaint-Jean - Haute-Garonne 
label Made in Grand Sud  

Apparitions au bord de la Garonne

placeSaint-Martory – Haute-Garonne 
label Légendes, histoires & Trésors  
Le Musée Labit

Georges Labit, amateur d'art et commerçant mort mystérieusement

placeToulouse – Haute-Garonne  
label Gens d'ici Musées & Collections Etonnant... non ?  

La machine cachée va revivre

place
Toulouse - Haute-Garonne 
label Gares & Trains  

Découvrez les régions du Grand Sud