Banyuls : mer, soleil, art et Aristide Maillol

Banyuls-sur-Mer est une station balnéaire dont la plage se situe autour d'une baie naturelle et du port, sur la côte méditerranéenne en Languedoc-Roussillon, juste au nord de la frontière avec l'Espagne.

La plage de la ville a reçu le prestigieux prix « Pavillon Bleu » pour sa propreté et ses installations. 

Baie naturelle en face de la ville, mélange de sable et de galets, Bayuls symbolise bien la Côte Vermeille.

Pour une zone plus calme de la côte et de petites plages suivre le chemin côtier su une courte distance pour atteindre le milieu naturel de la crique Taillelauque et la crique Tancade.

De retour en centre-ville, la partie la plus intéressante de Banyuls est dans les rues étroites de la région du Cap d'Osne. 

Celles-ci continuent jusqu'à la colline, l'office du tourisme ayant conçu un parcours à travers ces rues étroites attrayantes. 

 

A voir à Banyuls

L'Eglise de la Rectorie est le monument historique le plus intéressant dans la ville.  Il s’agit d’une petite église pittoresque dans le style romain qui a été construit au 12e siècle.

Au-dessus de la ville,le Jardin Méditerranéen du Mas de la Serre est un parc d'un hectare  rempli de plantes de climats de type méditerranéen à travers le monde. Banyuls abrite également un aquarium sur le front de mer rempli de plantes et de poissons trouvés dans les eaux avoisinantes.

Banyuls est également bien connu pour la production de vin local, plusieurs grottes permettant d’en faire la dégustation - les plus populaires étant La Grande Cave et La Cave du Mas Reig.

Plusieurs points le long de la côte voisine offrent de beaux points de vue sur la côte rocheuse, y compris le Cap l'Abeille et le Cap Rederis. 

Autre bon détour, la route de Banyuls à la Tour Madeloc, construit au 13e siècle offrant les meilleurs vues de la région.

Sans oublier les paysages spectaculaires offert par le Col de Banyuls, à la frontière entre la France et l'Espagne.

 

Aristide Maillol enfant du pays

Alors que vous explorez la ville vous remarquerez quelques statues intéressantes sculptées par Aristide Maillol, artiste local né ici en 1861. Lorsque l'on regarde les statues, des sculptures de corps féminins aux courbes généreuses qui lui ont valu son grand succès, on ne peut s’empêcher de penser qu’elles ont influencé des artistes plus tard comme Henry Mooreou Alberto Giacometti.

Plusieurs de ses œuvres sont également visibles dans la ville, notamment son « Monument aux morts pacifiste », derrière la mairie, ou encore la « Jeune fille allongée », le long des Allées qui portent son nom.

Aristide Maillol part s'installer à Paris à 20 ans, pour étudier à l'École Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris, sous la direction du sculpteur Antoine Bourdelle.

Ses premiers travaux, des tapisseries, ont été réalisés à Banyuls, sous l'influence de contemporains comme Pierre Puvis de Chavannes ou Paul Gauguin.

Le musée se situe dans ferme isolée dans la vallée de la Roume à 4 km du centre-ville de Banyuls-sur-Mer, dans La Métairie, où le sculpteur Aristide Maillol a passé les dernières années de sa vie et mourut.

Il est dédié à sa vie et ses œuvres dont des peintures, des céramiques et des sculptures. On y découvre également son atelier, et dans ses murs finalement sa vie quotidienne, ce qui permet de mieux comprendre son cheminement et son travail ainsi que son tombeau, orné de la statue « La Méditerranée ». 

 

 

 


Pour aller plus loin...

Banyuls, Collioure, Maillol, Portrait d'un terroir

Cliquez sur l'image

Banyuls notre village, "Poble meu, poble nostre" - Histoire populaire de Banyuls par l'image, tome III : Le paradis perdu

Cliquez sur l'image

Aristide Maillol

Cliquez sur l'image

Histoire de ma vie racontée à Alain Jaubert

Cliquez sur l'image

Modèle et inspiratrice de Maillol, résistante, collectionneuse, galeriste, Dina Vierny, à force de volonté, d'enthousiasme et de liberté a fait de sa vie un vrai roman. Née en 1919 près d'Odessa, émigrée en France, Dina côtoie chez ses parents l'intelligentsia russe de Paris. L'année de ses seize ans, un ami signale sa ressemblance avec les sculptures de Maillol, qui l'invite à son atelier de Marly-le-Roi. Elle y rencontre Van Dongen, Vuillard, Le Corbusier, Gide, Valéry, Bonnard, Matisse. En 1940, Dina est à Banyuls-sur-Mer où elle pose pour Maillol. Elle fréquente Marseille où André Breton et ses amis se sont réfugiés. Elle participe aux filières d'émigration pour les antifascistes européens. Arrêtée à Paris en 1943 par la Gestapo, elle est sauvée par Maillol qui fait intervenir Arno Breker, le sculpteur officiel du IIIe Reich. Avec le soutien de Matisse, Dina ouvre en 1947 une galerie. Elle organise les premières expositions de Poliakoff, et montre aussi Dufy, Kandinsky, Laurens, Picasso... En 1964, Dina offre à l'Etat français 18 sculptures monumentales de Maillol, qu'André Malraux, ministre de la Culture, fait placer dans les jardins des Tuileries. En 1995, elle inaugure enfin la Fondation Dina Vierny - Musée Maillol.

À voir également dans le département

Le Château de Collioure, château sur la mer

placeCollioure – Pyrénées-orientales 
label Châteaux & Monuments  
Llivia

L'enclave de Llivia et sa pharmacie musée, la plus ancienne d'Europe

placeLlivia - Pyrénées-Orientales 
label Records : Les + et les - Musées & Collections Etonnant... non ? Bastides, Villes & villages  

La Procession de la Sanch, une tradition séculaire

placePerpignan - Arles-sur-Tech - Collioure - Pyrénées-orientales 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

Stephan Bern maitre de chais

placeThuir - Pyrénées Orientales 
label Edifices remarquables Musées & Collections  

Découvrez les régions du Grand Sud