Fernandel né Fernand Joseph Désiré Contandin, l’égal de Chaplin selon Marcel Pagnol

Fernandel, né le 8 mai 1903 à Marseille et mort le 26 février 1971 à Paris est un acteur, humoriste, chanteur et réalisateur français.

Issu du music-hall, il fut durant plusieurs décennies l'une des plus grandes stars du cinéma français, véritable champion du box-office qui attira plus de 200 millions de spectateurs dans les salles. 

Comique emblématique du cinéma d'avant et d'après la Seconde Guerre mondiale, beaucoup de ses films sont devenus des classiques, comme « Le Schpountz », « L'Auberge rouge », « Ali Baba et les Quarante voleurs » ou « La Cuisine au beurre », au même titre que plusieurs de ses personnages, à l'image de Don Camillo. 

Il a également tenu avec succès des rôles plus dramatiques, notamment dans « Naïs », « La Vache et le Prisonnier » ou « Heureux qui comme Ulysse ».

Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que « Félicie aussi », » « Ignace ou « Le Tango corse ».

Reconnaissable grâce à ce qu'il appelait lui-même sa « gueule de cheval », il acquit une popularité internationale telle que le général de Gaulle déclara lors d'une réception à l'Élysée le 3 mai 1968 qu'il était le seul Français qui soit plus célèbre que [lui] dans le monde1.

Son succès ne s'est jamais démenti et Marcel Pagnol dira de lui après son décès : « Il a été l'un des plus grands et des plus célèbres acteurs de notre temps et l'on ne peut le comparer qu'à Charlie Chaplin ».

Devant gérer les revenus de plus en plus importants liés à leur succès, Gabin et Fernandel cherchent à mettre leurs économies à l'abri de l'inflation. Fernandel choisit l'immobilier, Gabin achètera des terrains en lui disant : « Les immeubles, ça s'écroule. La terre, ça reste. »

Liés par l'amitié et une grande estime, les deux acteurs ont créé en 1963 leur société de production cinématographique commune, la Gafer, nom formé par les premières syllabes de leurs noms de scène. 

« Nous avons bien fait de ne pas prendre celles de nos patronymes », expliquera Fernandel. Gabin se nomme en effet Moncorgé et Fernandel Contandin (cela aurait fait Moncon).

Avec Louis de Funès, Bourvil et Jean Gabin, Fernandel fait partie des acteurs français ayant attiré le plus grand nombre de spectateurs dans les salles : environ 202 millions entre 1945 et 1970.

 

Ses films ayant eu la plus grosse audience

Le Petit Monde de don Camillo 1952 Julien Duvivier : 12 791 168 entrées

La Vache et le Prisonnier 1959 Henri Verneuil : 8 844 199 entrées

Le Retour de don Camillo 1953 Julien Duvivier : 7 425 550 entrées

La Cuisine au beurre 1963 Gilles Grangier  :  6 396 529 entrées

La Grande Bagarre de don Camillo 1955 Carmine Gallone :  5 087 231 entrées

 

 

 

 


Pour aller plus loin...

L'Essentiel de Fernandel : L'auberge Rouge + Ali Baba et Les 40 Voleurs + La Vache et Le Prisonnier + La Cuisine au Beurre

Cliquez sur l'image

Don Camillo-L'intégrale

Cliquez sur l'image

FERNANDEL-Célébrissime « Gueule de Cheval » -44 mémorables chansons & Sketches (2DVD)

Cliquez sur l'image

Fernandel - Le coffret

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

Le Musée Frédéric Mistral

placeMaillane – Bouches-du-Rhône 
label Musées & Collections  

Le Paradou, tout le charme de la Provence en miniature

placeLe Paradou – Bouches du Rhône 
label Bastides, Villes & villages  
Fernandel

Fernandel né Fernand Joseph Désiré Contandin, l’égal de Chaplin selon Marcel Pagnol

placeMarseille – Bouches-du-Rhône 
label Films : lieux de tournage Gens d'ici  

Le moulin d'Alphonse Daudet

placeFontvieille - Bouches-du-Rhône 
label Edifices remarquables  

Découvrez les régions du Grand Sud