Bernard Tapie, héros de Marseille

label

Né le 26 janvier 1943 dans le 20e arrondissement à Paris, est un homme politique, un homme d'affaires français mais aussi et surtout, pour les Marseillais, l’emblématique patron de l’OM, premier et seul club français vainqueur de la Ligue des Champions de Football. C’était au Stade Olympique de Munich le 26 mai 1993, l’OM battait le Milan AC de Berlusconi grâce à un but de Basile Boli.

 

Une carrière multiforme et des ennuis judiciaires

Bernard Tapie fut successivement ou simultanément, dirigeant d'un groupe d'entreprises, notamment sportives, propriétaire d'Adidas entre 1990 et 1992, et de l'Olympique de Marseille entre 1986 et 1994, animateur de télévision, chanteur, auteur et acteur.

En sport, il fut également patron de la Vie Claire, qui, avec Bernard Hinault et Greg Lemond pour leaders,  gagna plusieurs fois le Tour de France.

En politique, il fut deux fois ministre de la Ville, pendant quelques mois au sein du gouvernement Bérégovoy, député français, élu dans les Bouches-du-Rhône, pendant 7 ans, mais aussi député européen et conseiller général des Bouches-du-Rhône. Redevenu homme d'affaires depuis la fin des années 2000, il est actuellement gérant du Groupe Bernard Tapie et détient 89 % du Groupe La Provence qui édite les journaux La Provence et Corse-Matin.

On n’oubliera pas son débat télévisé, homérique et musclé avec Jean-Marie Le Pen.

Il fut plusieurs fois cité dans des affaires judiciaires, et condamné à de la prison ferme pour « corruption » et « subornation de témoins » dans l'affaire VA-OM, mais aussi pour « fraude fiscale » dans l'affaire du Phocéa, à de la prison avec sursis et une interdiction de gérer pour « abus de biens sociaux »dans l'affaire Testut, pour « faux, usage et recel de faux, abus de confiance et de biens sociaux » dans l'affaire des comptes de l'OM, et à rembourser à l’État les 404 millions d'euros indument perçus dans le cadre de l'affaire Tapie-Crédit lyonnais.

Il était dernièrement mis en examen pour « escroquerie en bande organisée » et « détournement de fonds publics » dans cette même affaire et sous le coup d'une information judiciaire pour « fraude fiscale ». Des accusations qu’il aura combattu jusqu’à son dernier jour et qui pour certaines restent en suspens...

 

Malgré tous ces ennuis judiciaires, Bernard Tapie restera dans l’imaginaire des Français comme un grand entrepreneur et l’Homme qui a donné à Marseille son plus grand titre de gloire footballistique. Quand on sait ce que représente ce sport dans cette ville on mesure l’aura du « personnage ».

En 2016, sa fortune, était estimée à 150 millions d'euros, le classant 400e fortune française.

Atteint d'une grave maladie, il lutte contre elle avec obstination, forçant l'admiration de nombreux Français et faisant preuve d'un humour très développé pour sa réaction à sa nécrologie rédigée par deux journalistes qui ne lui avaient pas voulu que du bien. 

Nécrologie bien prématurée, l'homme étant encore bien vivant et répliquant « C'est juste un peu exagéré  ».

Comme un véritable droit de réponse et pied de nez...

 

 

 

À voir également dans le département

A Fleur de Bois

placeAllauch - Bouches-du-Rhône 
label Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  

Le Château d’Estoublon lance son huile d’olive chocolat

placeFontvieille – Bouches-du-Rhône
 
label Etonnant... non ?  

Borsalino - Delon – Belmondo à Marseille

placeMarseille – Bouches-du-Rhône 
label Films : lieux de tournage  

L’aqueduc de Roquefavour, plus grand ouvrage en pierre du monde

placeVentabren – Bouches-du-Rhône 
label Records : Les + et les -  

Découvrez les régions du Grand Sud