Nice – La Turbie, première course de côte au monde... meurtrière

La première édition de la course de côte Nice – La Turbie eut lieu le 31 juillet 1897.

Elle fut la première course de ce type et remportée par André Michelin dans la catégorie voiture sur un break à vapeur, chaussé de pneumatiques Michelin.

Six tricycles de Dion Bouton se classèrent alors dans les 7 premiers de la catégorie motocycle.

Au début de la route, de la Grande Corniche, sur la première courbe, deux plaques commémoratives rendent hommage à la mémoire de deux victimes du premier virage de l’épreuve.

La première perpétue le souvenir de Wilhem Bauer, mortellement accidenté le 30 mars 1900 au volant d’une Daimler Phoenix, sous les yeux d’Emil Jellinek  qui en profitera pour demander à Daimler d’améliorer la tenue de route de ses voitures.

La seconde plaque rend hommage à Elliot Zborowski, décédé tragiquement le 1er avril 1903.

La dernière édition eut lieu en 1939 et fut gagnée par Hans Stuck.

À voir également dans le département

Sainte-Marguerite, l'Ile du Masque de Fer

placeCannes – Alpes-Maritimes  
label Curiosités naturelles  

Notre Dame des Neiges fruit d'un vœu d'un officier

placePeïra-Cava – Alpes-maritimes 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

Le chic Pierre Cardin

placeThéoule-sur-Mer - Alpes-Maritimes 
label Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  

L'Hôtel Negresco, un écrin à l'écran, sur la Côte d'Azur

placeNice – Alpes-Maritimes  
label Edifices remarquables Films : lieux de tournage Hôtels, restaurants, bars  

Découvrez les régions du Grand Sud