La très étonnante tombe de Jean Marais

Acteur et cascadeur de renom, Jean Marais (11 décembre 1913 – 8 novembre 1998) fut également un metteur en scène, peintre, écrivain, potier, sculpteur de grand talent. 
Il fut également le compagnon de Jean Cocteau.
Sa tombe située au Vieux cimetière de Vallauris est vraiment très étonnante. 
Conçue par l’acteur lui-même, elle s’inspire du film « La Belle et la Bête » de Jean Cocteau dans lequel il joue le rôle de la Bête.
Encadrée de deux masques à l’effigie de l’acteur dans le film, la tombe est surmontée d’un sphinx aux cornes de cerf et à la queue de sirène. 

 

Jean Marais et Vallauris

Jean Marais a vécu à Vallauris de 1980 jusqu'à sa mort, en novembre 1998. En 1973, il avait fait la connaissance de la famille Pasquali, Jo Pasquali devenant en quelque sorte le potier de l'artiste et l'acteur allant jusqu'à faire du couple ses uniques héritiers.

Son apprentissage de l’art céramique l’a conduit à se rapprocher de Vallauris et sa « cité des potiers » où il ouvrit sa première galerie en 1975. En 1980, il décide de s’installer à Vallauris et s’implique activement dans la vie locale Il réalisera ainsi quinze années durant les affiches de la Fête de la Poterie et offrira la statue « La Rebellissière » qui trône aujourd’hui dans le bas de la ville. Citoyen d’honneur de la ville, Jean Marais décèdera le 08 novembre 1998.

 

Vieux Cimetière de Vallauris,

Allée du Souvenir Français,

06220 Vallauris 

 


Pour aller plus loin...

Jean Marais : Le Bien-aimé (

Cliquez sur l'image

Jean Marais : homme, artiste ou héros, celui que l'on surnomma " le Bien-Aimé " charma au sens magique du terme des générations d'hommes et de femmes.Jean Cocteau dira de lui : " Cette adhésion de Marais à mon style est si puissante qu'il relève du singulier pouvoir des feuilles qui savent prendre forme d'insectes. " De leur rencontre naîtra une alliance du génie et de la beauté, mais aussi et surtout une communion d'âmes.Epousant pleinement son époque, jean Marais ne redoute rien ni personne : il vit en marge des conventions sexuelles et rosse un critique collaborationniste pendant la guerre. Après avoir été l'interprète au théâtre et au cinéma de héros classiques (L'Eternel Retour, Orphée, L'Aigle à deux têtes), il n'hésite pas à opérer un tournant de carrière avec les films de cape et d'épée, dans lesquels il excellera : Ruy Blas, Le Bossu, Le Capitan feront de lui une immense vedette populaire.Devenu un monstre sacré, il restera pourtant toujours l'incarnation de l'ange découvert par Cocteau.Grâce à la série d'entretiens que Carole Weisweiller eut avec jean Marais en 1995, grâce au trésor des lettres qu'il écrivit quotidiennement à son ami Robert Labadie au cours des dernières années de sa vie, ce livre le fait revivre dans toute sa vérité.
Voyage sans Espoir

Cliquez sur l'image

Capitaine Fracasse (Le)

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

Cet étonnant Musée du Cougourdon

placeL’Escarène – Alpes-maritimes 
label Etonnant... non ?  
Le Musée Coupole Figas

Le Musée Coupole Figas, l'œuvre d'une vie

placeCoaraze – Alpes-Maritimes 
label Musées & Collections  

Deux mille ans et toujours vert

placeRoquebrune-Cap-Martin - Alpes-Martimes 
label Curiosités naturelles  
Le Château d’Eze

Les ruines du Château d’Eze

placeEze – Alpes-maritimes 
label Archéologie et vieilles pierres Châteaux & Monuments  

Découvrez les régions du Grand Sud