Le Pont-Aqueduc d'Ansignan, étonnant vestige romain

Le pont-aqueduc d’Ansignan aurait été érigé entre 220 et 270 puis rénové au fil des siècles notamment au XIIIe siècle. Il est construit sur deux niveaux : le premier est un pont-tunnel et le second fait office d’aqueduc, où l’eau passe toujours.
D’une longueur de 170 mètres et d’une hauteur de 15 mètres, cet ouvrage gallo-romain est composé de 29 arches de différentes tailles, dont la plus grande enjambe l’Agly.

Il aurait été créé pour alimenter le domaine romain d’Ansinius, appelé de nos jours Ansignan, mais sa destination reste assez mystérieuse.
Edifice emblématique de l’occupation romaine dans le territoire, il est remarquable par son architecture et son exceptionnel état de conservation.
Il est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1974.
Il ne reste de ce simple pont romain que les vestiges d'un arc construit en brique sur la rive droite. Une date entre 220 et 270 après J.C. a ainsi été retenue, en ce qui concerne la fabrication des briques constituant des restes d'arches, la brique n'étant plus utilisée au Moyen-Age.
Au travers des siècles, le pont a subi des réfections. Le pont aqueduc d’aujourd’hui est daté du IXe siècle de notre ère, époque où l'on aménage un tunnel routier en galerie haute de 5 m à ses extrémités et large de 2 m environ. Ce tunnel pavé et éclairé par des ouvertures latérales, est surmonté par le canal de l'aqueduc. Des prolongements sont construits sur les rives droite et gauche, donnant ainsi à l'édifice l'ampleur qu'il possède actuellement.
La reprise des quatre grandes arches centrales qui enjambent le fleuve est postérieure et intervient probablement aux XIII-XIVe siècles.

Un vaste aménagement paysager pour restaurer la visibilité de l’édifice et le valoriser est en cours. La commune a ainsi acquis en 2021 et 2022 les terrains le jouxtant pour permettre sa mise en lumière. Celle-ci est prévue en partenariat avec l’association Ansigna’Muse pour la saison touristique, à laquelle s’ajouteront spectacles, expositions artistiques et animations de découverte du site.

Un projet de production d’électricité grâce à une turbine installée à l’intérieur d’un canal souterrain existant est également en cours d’étude.

Ce projet s’inscrit en parallèle de la création du Parc naturel régional Corbières-Fenouillèdes dans lequel le pont-aqueduc se trouvera.

 

Aqueduc romain
66200 Ansignan 

Tél. : 04 68 59 20 13,  et 04 68 59 09 94 



http://www.cc-aglyfenouilledes.fr

 

À voir également dans le département

Porté-Puymorens
Altitude 1600m – 2500m

placePorté-Puymorens - Pyrénées-Orientales 
label Ski et neige  

Dignum est cantare vinum dignum… , il est juste de chanter un vin qui le mérite

placeTautavel – Pyrénées-orientales 
label Gastronomie [à boire]  
Eus

Eus, un beau village et l'ombre de Boris Vian

placeEus - Pyrénées Orientales 
label Fêtes & festivals, confréries Bastides, Villes & villages Gens d'ici  
Le château de Castelnou

Le château médiéval du superbe village de Castelnou, retenu par Stéphane Bern

placeCastelnou – Pyrénées-orientales 
label Châteaux & Monuments Bastides, Villes & villages  

Découvrez les régions du Grand Sud