Le Drac et le mauvais oeil

Chaque année, au mois de juin, Beaucaire célèbre le mythe ancestral du Drac.
Trois jours de Fêtes qui se déroulent fin juin et sont l’une des plus anciennes manifestations de Beaucaire.
Selon la légende médiévale, qui naquit vers 1250, le Drac, monstre mi-diable mi-dragon, caché dans les abîmes du Rhône, change de forme au gré des circonstances.
Le Drac est invisible aux yeux des humains.

 

Le Drac, un monstre... 

Dragon aquatique aux griffes acérées, il adorait la chair humaine, celle des enfants étant sa favorite et rien n’arrivait à combler sa faim. La créature était très fourbe, ne se contentant pas seulement d’attaquer des enfants. Dotée de quelques dons de mage, le Drac pouvait créer des illusions pour attirer ses victimes. Il faisait miroiter de fausses pierres, pour faire croire qu’il s’agissait d’or ou de pierres précieuses, afin que les enfants entrent dans l’eau. Dès qu’ils en approchaient, il surgissait du fond du fleuve pour les dévorer. Mais ses attaques ne s’arrêtèrent pas aux abords du Rhône, car il pouvait se rendre également invisible afin de capturer des enfants dans la ville.
Un jour, il enleva une lavandière et l’emmena sous les eaux pour qu’elle élève son fils et l’enduise tous les jours d’une pommade spéciale permettant au petit dragon d’être lui aussi invisible des humains.

Au terme de sept années, la lavandière repartit nantie d’un étrange pouvoir : celui de voir le Drac avec l’un de ses yeux.
Un jour qu’elle se rendait au marché, elle reconnut le monstre.
Découvert, il lui creva l’œil coupable.
Pour célébrer cette légende, un défilé et des animations médiévales sont organisés durant trois jours aux quatre coins de la ville.
Accompagné de nombreux enfants armés de lampions, le cortège parcourt toute la ville et des concerts ont lieu en soirée.

On peut voir la statue du Drac sur la Place de la République, dite Place Vieille dans le centre historique de Beaucaire.


Pour aller plus loin...

LE DRAC DE BEAUCAIRE

Cliquez sur l'image

Le Drac est le second symbole de Beaucaire, après le taureau. Sa légende reste encore très mystérieuse, c'est ce qui l'a rend si particulière et propre à enflammer toutes les imaginations. Elle est à l'image de cette terre, forte, secrète et très attachante.

Avec ce livre, l'auteur a souhaité faire découvrir aux enfants la dimension mystique et symbolique de cette magnifique légende du Drac et susciter l'envie de connaitre toute la richesse des histoires de cette ville.

À voir également dans le département

Le moulin de Maître Cornille

Dormir chez Maitre Cornille

placeCastillon-du-Gard - Gard 
label Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  

Une nuit au fond de la grotte de la Cocalière

placeCourry – Gard 
label Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  
Le train des Cévennes

A toute vapeur avec le train des Cévennes

placeAnduze – Saint-Jean-du-Gard - Gard 
label Gares & Trains  
Le Monastère de Solan

Au Monastère de Solan, des religieuses orthodoxes et écolos !

placeLa Bastide-d'Engras - Gard 
label Etonnant... non ? Cultes religieux, mystiques & païens Gastronomie [à boire] Gastronomie [à manger]  

Découvrez les régions du Grand Sud